Voir la vidéo

VIDEO. "13h15". Christine Lagarde : "En tentant de réformer, on s'en prend parfois plein la figure"

La France est-elle sur la bonne voie ? "Dès lors qu'elle envisage des réformes en profondeur, fait preuve de discipline budgétaire intelligente, centrée sur la croissance, je pense qu'elle est sur la bonne voie", répond Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), à Laurent Delahousse, fin 2015, dans le cadre de la collection "Une histoire française" du magazine "13h15 le dimanche" (FacebookTwitter, #13h15)

"Il faut que ces réformes soient mises en œuvre de manière courageuse et rapide. J'ai été ravie de voir un Macron I. J'espère qu'il y aura un Macron II, un Macron III, etc.", précise l'ancienne ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie de 2007 à 2011.

"La réforme est un continu permanent"

Fait-elle confiance à Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, pour faire avancer l'économie du pays sur la bonne voie ? "La vie économique française a besoin de ce vent de réformes, de cette impulsion, précise celle qui a succédé à Dominique Strauss-Kahn à la tête de l'institution internationale. Cela ne peut pas s'arrêter à Macron I, car la réforme est un continu permanent et il faut sans arrêt poursuivre ce mouvement. C'est pour ça que je vous parle de Macron II et III dans la foulée. Il faut continuer."

Christine Lagarde s'exprime en tant que dirigeante du FMI sur la situation économique, et non politique, de la France : "Il ne faut pas laisser se figer à nouveau la situation économique, mais approfondir, aller plus loin, décrasser, simplifier. C'est indispensable. En tentant de réformer, je suis passée par là, on s'en prend parfois plein la figure..." Souhaite-t-elle bon courage à Emmanuel Macron ? "Absolument. Oui, absolument."

plus