Capture d\'écran d\'une campagne vidéo de sensibilisation contre les violences verbales des parents envers les enfants, mis en ligne le 11 septembre 2017.
Capture d'écran d'une campagne vidéo de sensibilisation contre les violences verbales des parents envers les enfants, mis en ligne le 11 septembre 2017. (OVEO / YOU TUBE)

Une campagne de sensibilisation contre les violences verbales des parents envers les enfants

"Mais qu’est-ce que j’ai fait pour avoir un fils comme toi !" "Tu ne devrais pas mettre ce tee-shirt, il te fait des gros bras." Ces phrases entendues pendant l'enfance peuvent marquer une vie d'adulte. C'est le sens d'une campagne de sensibilisation contre les violences verbales prononcées, parfois, par les parents à l'encontre de leurs enfants, lancée mardi 12 septembre sur internet, par l'Observatoire de la violence éducative ordinaire (Oveo) et Stop VEO, Enfance sans violences. 

"Jamais on ne dirait des mots pareils à des adultes, alors pourquoi le faire à des enfants ? Tout ce qui les concerne est minimisé, c'est fou. Les coups comme les paroles", explique à La Parisienne Gilles Lazimi, coordinateur de la campagne.

Pour les associations à l'origine de cette opération de sensibilisation, il ne s'agit pas de culpabiliser les parents.  "Les parents ne sont pas infaillibles, mais quand on s'aperçoit qu'on a prononcé des paroles blessantes, il ne faut pas hésiter à dire à son enfant qu'on a eu tort de les dire car elles peuvent être destructrices. Il faut lui expliquer pourquoi on a dit ça. Par exemple : 'J'ai dit que tu étais maladroit car tu as cassé mon verre préféré et j'ai eu de la peine, excuse-moi'", explique à La Parisienne Céline Quelen, présidente de Stop VEO Enfance sans violences. Le clip devrait aussi être diffusé à la télévision à partir du vendredi 15 septembre.

plus