Dîner du Crif

Chaque année, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) organise un dîner rassemblant plusieurs centaines de convives dont des personnalités politiques et des représentants d'autres religions. 

En 2015, le dîner a été précédé par une intense polémique autour de propos tenus par le président du Crif, Roger Cukierman sur le Front national et les jeunes musulmans. Lors du dîner, François Hollande a également suscité l'indignation en parlant de "Français de souche". 

Francis Kalifat, le président national du Crif,  le 26 janvier 2017.
Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ne sont pas les bienvenus au dîner du Crif car ils "véhiculent la haine"
Roger Cukierman et Dalil Boubakeur, mardi 24 février 2015, devant le palais de l\'Elysée, à Paris.
VIDEO. Cukierman aux côtés de Boubakeur : "Nous menons le même combat"
François Hollande lors de son discours au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), le 23 février 2015, à Paris.
Hollande et les "Français de souche" : la polémique en trois actes
François Hollande s\'exprime lors du 30e dîner annuel du Crif, le 23 février 2015, à Paris.
Dîner du Crif : Hollande veut renforcer l'arsenal répressif
Dalil Boubaker, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), à Paris, le jour de l\'attaque contre \"Charlie Hebdo\", le 7 janvier 2015.
Le Conseil français du culte musulman boycotte le dîner du Crif
Roger Cukierman lors du dîner annuel du Crif, le 4 mars 2014, à Paris.
Marine Le Pen "irréprochable" selon le président du Crif : la polémique en trois actes