Procès Jouanneau

Sylvain Jouanneau est accusé d'avoir enlevé et de séquestrer son fils, Mathis, disparu en 2011 à l'âge de huit ans et dont on est sans nouvelles depuis. Cet ancien cadre devenu maçon n'a pas ramené Mathis chez sa mère comme il aurait dû le faire le 4 septembre 2011. Il affirme avoir confié l'enfant à des tiers à l'étranger.

A l'en croire, Mathis "va bien", il ne l'a "pas tué". L'enfant aurait changé de nom et se serait converti à l'islam, comme son père en 2006.

Sylvain Jouanneau a été arrêté le 9 décembre 2011, près d'Avignon, après avoir été aperçu à six reprises, à partir du 4 septembre, par des témoins en France, toujours seul. "Un vide" demeure, entre le 5 septembre et la mi-octobre, période où personne ne l'a vu.

Sylvain Jouanneau lors de son procès, en juin 2015, à Caen.
Affaire Mathis : le père à nouveau condamné à verser 216 000 euros de dommages et intérêts à la mère
Sylvain Jouanneau, le père du petit Mathis, avant l\'ouverture de son procès, à Caen (Calvados), le 1er juin 2015.
Disparition du petit Mathis : les secrets de Sylvain Jouanneau
Sylvain Jouanneau, accusé d\'avoir enlevé et séquestré son fils Mathis en 2011, assiste aux auditions lors de son procès devant la cour d\'assises à Caen (Calvados), le 3 juin 2015.
La mère de Sylvain Jouanneau réclame "la plus forte peine" pour son fils
Sylvain Jouanneau, le père du petit Mathis, avant l\'ouverture de son procès, à Caen (Calvados), le 1er juin 2015.
Disparition de Mathis : les quatre témoignages qui accablent son père Sylvain Jouanneau