Francis Heaulme

Surnommé le « Routard du crime », Francis Haulme est un tueur en série français reconnu coupable de 9 meurtres. La justice l'a condamné à 3 reprises : en 1997, la cour d'assises du Var l'a condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour plusieurs meurtres, en 1999 la cour d'assises de la Meurthe-et-Moselle l'a condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Lyonelle Ginest et en 2004, la cour d'assises de la Marne l'a condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour 3 meurtres commis dans la région. En 2013, un nouveau procès est intenté contre Francis Haulme pour le meurtre des petits Cyril et Alexandre à Montigny-lès-Metz, en 1986. Ce procès est ajourné en 2014 après l'apparition d'un troisième homme dans le dossier, Henri Leclaire.

Code sur un ordinateur. Image d\'illustration. 
AnaCrim, le logiciel d'analyse criminelle qui a relancé l'affaire Grégory
Le portrait de Grégory Villemin, sur sa tombe, photographiée en avril 1985. 
Affaire Grégory : la réaction des proches
Francis Heaulme lors de la première journée de son procès devant les assises de la Moselle, le 25 avril 2017. 
Les six temps forts du procès de Francis Heaulme, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité
Dans ce dessin, Francis Heaulme assiste à son procès à Metz (Moselle), le 25 avril 2017.
Meurtre de Montigny-lès-Metz : reconnu coupable, Francis Heaulme fait appel
Francis Heaulme lors de la première journée de son procès devant les assises de la Moselle, le 25 avril 2017. 
Justice : Francis Heaulme condamné pour un double meurtre
Francis Heaulme dessiné à son procès, le 25 avril 2017.
Au procès Heaulme, deux pêcheurs se souviennent d'avoir "ramassé" l'accusé "avec du sang sur le visage et les vêtements"
Francis Heaulme, lors de la reconstitution du double meurtre à Montigny-lès-Metz (Moselle), le 3 octobre 2006.
Double meurtre de Montigny-lès-Metz : la perpétuité pour Francis Heaulme
Francis Heaulme dans le box des accusés, au premier jour de son procès, le 25 avril 2017. 
Francis Heaulme condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz
Les avocats de Francis Heaulme, le 25 avril 2017 à Metz (Moselle). De gauche à droite : Stéphane Giuranna, Alexandre Bouthier et Liliane Glock.
Au procès de Francis Heaulme, les avocats de l'accusé assurent que "Montigny, ce n'est pas lui"
Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
Francis Heaulme : avant-dernier jour de son procès
Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
"Par votre juste verdict vous lui direz : 'Alexandre, c'est vous ! Cyril, c'est vous !'" : la réclusion à perpétuité requise contre Francis Heaulme
Jean-Marie Beney, procureur général de Metz, le 25 avril 2017, lors de l\'ouverture du procès du double meurtre de Montigny-lès-Metz.
DIRECT. Procès de Francis Heaulme : l'avocat général requiert la réclusion criminelle à perpétuité
Thierry Moser, l\'avocat des parents d\'Alexandre Beckrich, lors de l\'ouverture du procès du double meurtre de Montigny-lès-Metz (Moselle), le 25 avril 2017.
Au procès de Francis Heaulme, la culpabilité de l'accusé divise les familles des victimes et leurs avocats
Dominique Boh-Petit (à gauche) et sa cliente Chantal Beining, le 25 avril 2017 à Metz (Moselle).
"Je n'ai pas touché votre fils ni le petit Alexandre" : pour la première fois à son procès, Francis Heaulme s'adresse à la mère d'une victime
Dominique Boh-Petit (à gauche) et sa cliente Chantal Beining, le 25 avril 2017 à Metz (Moselle).
Procès Heaulme : l'avocate de la maman de Cyril a "tenté" de "trouver un terrain pour pouvoir parler" avec l'accusé
Lors de son procès à Metz, Francis Heaulme fait face à la mère de Cyril Beining, l\'un des deux enfants assassinés à Montigny-les-Metz. 
Au procès de Francis Heaulme, Chantal Beining revit la dernière journée de son "petit Cyril", tué à l'âge de 8 ans en 1986
A l\'ouverture du procès de Francis Heaulme devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
"Il m'a dit qu'il avait tué des gosses à coups de pierres" : au procès de Heaulme, le témoignage tardif d'un ancien gendarme
Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
Au procès de Francis Heaulme, ses anciens codétenus appellent leur "ami" à "dire la vérité"
A l\'ouverture du procès de Francis Heaulme devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
DIRECT. Procès Heaulme : dernière ligne droite pour le procès du tueur en série
Dans ce dessin, Francis Heaulme assiste à son procès à Metz (Moselle), le 25 avril 2017.
DIRECT. Procès Heaulme : des anciens codétenus du tueur en série attendus à la barre
Henri Leclaire à son arrivée au palais de justice de Metz, le 5 août 2014. 
"J'ai rien vu, j'étais pas là" : au procès Heaulme, Henri Leclaire clame en boucle son innocence
Les juges au procès de Francis Heaulme, devant la cour d\'assises de Moselle, le 25 avril 2017. 
DIRECT. Heaulme : soupçonné puis blanchi, Henri Leclaire entendu dans l'après-midi
L\'ancien gendarme Jean-François Abgrall, à son arrivée au procès de Francis Heaulme, le 9 mai 2017 à Metz (Moselle).
Au procès Heaulme, Jean-François Abgrall déchiffre les "pépins" de "Francis"
Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
Troisième semaine de procès pour Francis Heaulme
Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
DIRECT. Procès de Francis Heaulme : l'ex-gendarme Jean-François Abgrall entendu
L\'ancien gendarme de Rennes Jean-François Abgrall a enquêté plusieurs années sur Francis Heaulme.
Procès de Francis Heaulme : l'ancien gendarme qui l'a fait parler témoigne
Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Francis Heaulme, spectateur de son propre procès
Francis Heaulme dans le box des accusés aux assises de Metz, lors de son procès, en avril 2017. 
Au procès de Francis Heaulme, la cour se cramponne à la mémoire défaillante des témoins
A l\'ouverture du procès de Francis Heaulme devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 
Au procès Heaulme, les errements de l'enquête freinent l'avancée de l'audience
Les juges au procès de Francis Heaulme, devant la cour d\'assises de Moselle, le 25 avril 2017. 
DIRECT. Au procès de Francis Heaulme, l'ombre de Patrick Dils plane toujours

123