Xavier Dupont de Ligonnès est toujours recherché comme principal suspect dans le meurtre de son épouse et de leurs quatre enfants, en avril 2011.
Xavier Dupont de Ligonnès est toujours recherché comme principal suspect dans le meurtre de son épouse et de leurs quatre enfants, en avril 2011. (AFP)

Affaire Ligonnès : une ancienne maîtresse du suspect entendue par les enquêteurs

Après deux ans d'enquête presque jour pour jour, des policiers français ont entendu, mardi 16 avril à Munich (Allemagne), une ancienne maîtresse de Xavier Dupont de Ligonnès, selon Ouest France, mercredi 17 avril. 

L'Allemande, prénommée "Claudia", intéresse particulièrement les enquêteurs. En effet, ces derniers sont persuadés que le principal suspect du meurtre à Nantes, en avril 2011, de sa femme et de ses quatre enfants, n'a jamais coupé les liens avec celle qu'il avait rencontrée à Paris au début des années 1980. "Lui, il connaissait déjà sa future femme, Agnès. Mais Claudia l’obsédait, selon des proches de la famille. Il allait la voir chez elle à Hanovre. Pensait l’épouser", écrit le quotidien régional, qui précise qu'une différence de confession religieuse les en avait empêchés. 

L'auditionner "était d’autant plus important pour eux que, dans la période qui a précédé le drame, Xavier avait repris contact avec quatre autres de ses anciennes maîtresses", rappelle Ouest France. Depuis la découverte des corps des victimes sous la terrasse de la maison familiale, le 21 avril 2011, aucune trace de Xavier Dupont de Ligonnès, ni vivant ni mort, n'a encore été retrouvée. Début avril, de nouvelles fouilles ont été entamées dans le Sud-Est et notamment dans des mines désaffectées, dans le Var.

plus