Abandon de Gammy

Une jeune femme de 21 ans, qui vit au sud de Bangkok, a porté pour un couple d'Australiens deux enfants dans le cadre d'une gestation pour autrui (GPA). Elle accuse désormais le couple d'avoir abandonné le garçon, Gammy, trisomique.

Le recours à la gestation pour autrui (GPA) - ou aux mères porteuses - est utilisé par les couples hétérosexuels en cas d'infertilité féminine liée à l'absence d'utérus et à sa déformation, ou par des couples homosexuels (de deux hommes) qui souhaitent devenir parents.

Certains pays ont légalisé cette pratique mais elle reste interdite dans beaucoup de pays. Un "tourisme procréatif" a émergé, dont la Thaïlande est un des exemples. 

Gammy et sa mère Pattaramon Chanbua à l'hôpital de Samitivej en Thaïlande, le 4 août 2014.
VIDEO. La gestation pour autrui, un marché planétaire
Une agence américaine spécialisée dans la gestation pour autrui a organisé à Paris une réunion à destination de potentiels clients français, le 26 septembre 2014.
GPA : comment une agence américaine démarche en France
Plus de 60 sénateurs ont proposé, en 2010, d'autoriser le recours, sous conditions, à une mère porteuse dans l'Hexagone. Leur proposition n'a pas eu de suite législative.
Des politiques aux associations LGBT, la GPA divise
La secrétaire d'Etat à la Famille Laurence Rossignol arrive à l'Elysée pour le Conseil des ministres, le 23 juillet 2014.
VIDEO. La France devrait bientôt reconnaître les bébés nés de mères porteuses à l'étranger
L'abandon par un couple australien d'un bébé trisomique à sa mère porteuse thaïlandaise a relancé le débat sur la gestion pour autrui, en août 2014.
Cinq idées reçues sur la GPA
Siriwan Nitichad, une mère porteuse thaïlandaise, a donné naissance à des jumeaux qu'elle a portés pour un couple australien.
Mères porteuses thaïlandaises : un Australien accusé de pédophilie sur ses jumeaux
Gammy, bébé trisomique prétendument abandonné à sa mère porteuse, dans un hôpital de la province de Chonburi (Thaïlande), le 3 août 2014.
VIDEO. Affaire du bébé trisomique né de mère porteuse : le couple australien dément l'abandon
Le petit Gammy et sa mère porteuse, Pattaramon Chanbua, dans un hôpital thaïlandais de la province de Chonburi, le 4 août 2014.
Abandon d'un bébé trisomique en Thaïlande : le couple australien veut récupérer l'enfant
Gammy met sa main dans celle de sa mère porteuse Pattaramon Janbua, à l'hôpital de Chonburi, en Thaïlande, le 3 aout 2014.
VIDEO. Un bébé trisomique abandonné à sa mère porteuse suscite la générosité des internautes
Gammy et sa mère porteuse Pattaramon Janbua, à l'hôpital de Chonburi, en Thaïlande, le 3 aout 2014.
Des internautes rassemblent 140 000 euros pour un bébé abandonné à sa mère porteuse
Gammy et sa mère Pattaramon Chanbua à l'hôpital de Samitivej en Thaïlande, le 4 août 2014.
Mère porteuse en Thaïlande : le père australien déjà condamné pour pédophilie
Le petit Gammy et sa mère porteuse, Pattaramon Chanbua, dans un hôpital thaïlandais de la province de Chonburi, le 4 août 2014.
Thaïlande : des parents ont-ils vraiment abandonné leur bébé trisomique à sa mère porteuse ?
Franceinfo
La loi famille à l'Assemblée sans questions qui fâchent