Vincent Lambert

Depuis un accident de la route survenu en 2008, Vincent Lambert est plongé dans un état de conscience minimal sans espoir d'amélioration. Le 10 avril 2013 l'équipe médicale, en accord avec son épouse, a décidé de mettre fin à ses jours. Les parents et les frères et sœurs de Vincent Lambert, n'ayant pas été consultés, ont obtenu l'annulation de cette décision par le tribunal administratif de Châlons en Champagne. L'euthanasie passive de Vincent Lambert est alors devenu le sujet à un débat de société en France. Son sort est actuellement étudié par la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) qui devrait rendre son verdict dans les mois à venir.

François Lambert, neveu de Vincent Lambert, le 26 mai 2016 a utribunal de Nancy. (Photo d\'illustration)
Affaire Vincent Lambert : "Nous devons trouver une solution humaine et digne dans l'application de la loi", selon François Hollande
Vincent Lambert, au CHU de Reims (Marne), le 25 juillet 2013.
Le neveu de Vincent Lambert écrit à François Hollande pour demander l'arrêt des soins
Viviane et Pierre Lambert, les parents de Vincent Lambert, à la cour d\'appel de Reims (Marne), le 9 juin 2016.
Les parents de Vincent Lambert portent à nouveau plainte contre le CHU de Reims
Rachel Lambert, la femme de Vincent Lambert, le 9 juin 2016 à Reims (Marne).
Affaire Vincent Lambert : la tutelle reste à son épouse Rachel, favorable à l'arrêt des soins
L\'épouse de Vincent Lambert, Rachel, à son arrivée à la cour d\'appel de Reims (Marne), le 9 juin 2016.
L'épouse de Vincent Lambert, favorable à l'arrêt de ses soins, conserve la tutelle de son mari
Jérôme Triomphe, avocat des parents de Vincent Lambert, le 24 septembre 2014, à Paris.
Affaire Lambert : les parents vont "étudier toutes les voies de recours" pour empêcher l'arrêt des soins
Vincent Lambert, au CHU de Reims (Marne), le 25 juillet 2013.
Affaire Vincent Lambert : la procédure de consultation pouvant mener à l'arrêt des soins doit reprendre
Vincent Lambert, au CHU de Reims (Marne), le 25 juillet 2013.
Affaire Vincent Lambert : la procédure d'arrêt des soins doit reprendre, selon le rapporteur public
Vincent Lambert mis sous tutelle ?
Rachel Lambert, le 5 juin 2015, devant la Cour européenne des droits de l\'homme, à Strasbourg (Bas-Rhin).
La femme de Vincent Lambert, favorable à l'arrêt de ses soins, nommée tutrice de son mari
François Lambert, le neveu de Vincent Lambert, le 23 juillet 2015 devant le CHU de Reims (Marne), où son oncle est hospitalisé dans un état végétatif.
Affaire Vincent Lambert : "Il m'avait dit qu'il ne voudrait jamais finir comme un légume"
Les parents de Vincent Lambert – Pierre et Viviane Lambert – après une rencontre avec le corps médical à l\'hôpital de Reims (Marne), le 23 juillet 2015.
Les parents de Vincent Lambert vont réclamer son transfert dans un autre hôpital
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d\'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015.
Le corps médical inquiet par l'absence de décision sur le cas Vincent Lambert
Les parents de Vincent Lambert, Pierre et Viviane Lambert, devant le CHU de Reims, le 23 juillet 2015.
Affaire Vincent Lambert : les médecins demandent la désignation d'un tuteur légal
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d\'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015.
Les médecins de Vincent Lambert font marche arrière
Capture d\'écran de Vincent Lambert sur son lit d\'hôpital 
Affaire Vincent Lambert : le renoncement du CHU de Reims, un "aveu d'incapacité"
Les parents de Vincent Lambert, Pierre et Viviane Lambert, devant le CHU de Reims, le 23 juillet 2015.
Coup de théâtre dans l'Affaire Vincent Lambert
Les parents de Vincent Lambert, Pierre et Viviane Lambert, devant le CHU de Reims, le 23 juillet 2015.
VIDEO. Vincent Lambert serait visé par "un projet d'enlèvement", selon ses parents
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d\'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015.
Vincent Lambert : l'équipe médicale ne se prononce pas sur l'arrêt des soins et demande un représentant légal
Pierre et Viviane Lambert, les parents de Vincent Lambert, au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, le 15 janvier 2014.
Le sort de Vincent Lambert entre les mains du CHU de Reims
Le CHU de Reims, le 27 juin 2015.
VIDEO. Les proches de Vincent Lambert dans l'attente de la décision du CHU de Reims
Le cardinal Philippe Barbarin, archévêque de Lyon, le 19 décembre 2014, à Lyon.
Vincent Lambert : les évêques de Rhône-Alpes s'opposent à un arrêt des soins
Viviane Lambert lors d\'une intervention à la librairie Kléber à Strasbourg (Bas-Rhin), le 13 juin 2015.
"Les médecins se comportent comme si mon fils leur appartenait", estime la mère de Vincent Lambert
Viviane Lambert répond aux journalistes devant le CHU de Reims (Marne), le 15 juillet 2015.
Les proches de Vincent Lambert dénoncent l'attitude "paternaliste" des médecins
La mère de Vincent Lambert, Viviane Lambert, à la Cour européenne des droits de l\'Homme, le 5 juin 2015, à Strasbourg.
Arrêt des soins de Vincent Lambert : les parents portent plainte contre le CHU de Reims et des médecins
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à la Cour européenne des droits de l\'homme, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 5 juin 2015.
VIDEO. "Les médecins ont menti", estime la mère de Vincent Lambert
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à la Cour européenne des droits de l\'homme, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 5 juin 2015.
La CEDH rejette la demande en révision des parents de Vincent Lambert
Des infirmiers, camarades de promo de Vincent Lambert, se mobilisent contre l\'acharnement thérapeutique devant le CHU de Reims où est pris en charge le jeune homme tétraplégique, le 27 juin 2015.
Des camarades infirmiers de Vincent Lambert se mobilisent pour le "laisser partir"
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à la Cour européenne des droits de l\'homme, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 5 juin 2015.
Les parents de Vincent Lambert demandent une révision de l'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d\'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015.
Vidéo de Vincent Lambert : le CSA met en garde BFMTV, LCI, TF1 et M6

123