Voir la vidéo

VIDEO. Le robot Curiosity fête ses cinq ans sur la planète Mars

Le robot américain Curiosity est arrivé sur Mars le 6 août 2012. Depuis cinq ans, ce programme de la Nasa, pour lequel interviennent aussi des ingénieurs et des scientifiques français, explore la surface de la planète rouge. Une mission destinée à évaluer l'habitabilité de Mars et à préparer les futures missions habitées, vers 2033.

Ce rover mobile à six roues, de 900 kilos, de la taille d'un petit 4x4, a parcouru 17 km depuis son arrivée. Ses déplacements sont pilotés à distance par les opérateurs du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, depuis la Californie. Pour réaliser ses analyses, le rover martien s'appuie sur 10 instruments embarqués dont deux franco-américains. C'est le cas de la caméra laser ChemCam (Chemistry Camera) qui a été en grande partie imaginée et conçue à Toulouse par les équipes du Centre national d'études spatiales (Cnes) et de l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap).

"Mars a été une planète habitable il y a trois milliards d'années"

"Dès la première année, Curiosity a trouvé un ancien lac dont on pense que l'eau était compatible avec une vie microbienne. Ce lac et ceux qui ont été découverts par la suite, tous asséchés, sont restés suffisamment longtemps pour que la roche se transforme partiellement en argile attestant d'un environnement adéquat pour l'émergence de la vie. Cela confirme que Mars a été une planète habitable il y a trois milliards d'années", explique Olivier Gasnault, co-responsable des opérations scientifiques de ChemCam et chercheur à l'Irap, à l'agence Reuters.

Le robot Curiosity longe actuellement une crête de 6 km de long à la base du mont Sharp, une montagne de sédiments consolidés en roches. Plusieurs couches géologiques, témoignant d'un changement climatique sur la planète rouge, y ont été repérées par les satellites. L'objectif dans les prochains mois est de permettre au rover de gravir cette crête pour aller explorer la zone argileuse qui se trouve derrière. Prévue pour durer vingt-deux mois, la mission Curiosity a déjà été reconduite deux fois.

plus