Voir la vidéo
France 3

Fenêtre sur le château de Coucy, dans l'Aisne

Il fut un rêve fou : sa démesure précipita sa ruine. Au XIIIe siècle, sur cette terre riche de Picardie, le château de Coucy, avec son chapelet de tours se hisse au rang des plus imposantes forteresses de l'Occident. Coucy (Aisne), palais grandiose et raffiné, n'a cessé au fil des siècles d'attiser rivalités et jalousies, provoquant la chute de ce géant de pierre.

18 mars 1917

À Coucy, le temps s'est arrêté le 18 mars 1917. Ce jour-là, le château et son donjon sont dynamités par les Allemands. 100 ans plus tard, au milieu de ses ruines, tout rappelle la gloire de cette forteresse voulue par un seigneur mégalomane, un baron qui voulut être roi. C'est le seigneur Enguerrand III que l'on voit ici sur un sceau équestre, l'auteur de ce grand projet d'architecture militaire. Il souhaite alors asseoir sa puissance face aux Capétiens. Pendant très longtemps, l'ennemi, pour les gens de l'Aisne, était parisien. On se méfiait beaucoup à l'époque du Conte de Paris, qui va donner ensuite la dynastie des Capétiens. Au XIIIe siècle se dressent ici un palais, une chapelle et un donjon, le plus monumental d'Europe.

plus