Le skipper Thomas Coville à bord de son trimaran \"Sodebo Ultim\", le 26 décembre 2016.
Le skipper Thomas Coville à bord de son trimaran "Sodebo Ultim", le 26 décembre 2016. (DAMIEN MEYER / AFP)

Des maxi-trimarans contre le paquebot Queen Mary 2 : le défi fou des quatre meilleurs skippers du monde

Les quatre maxi-trimarans les plus rapides de la planète, bord à bord avec le Queen Mary 2, l’image promet d’être belle, impressionnante même. The Bridge, c’est le nom de cette course un peu folle, dans un mois, au départ de Saint-Nazaire, dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale. En 1917, deux millions de soldats américains débarquaient sur les côtes françaises, dont Saint-Nazaire : un tournant dans l'issue du conflit. The Bridge 2017, c'est donc un pont historique et géographique entre le France et les États-Unis, car cette course doit arriver à New-York.

Du beau monde au départ

Le  25 juin prochain, 100 ans jour pour jour après le débarquement de 1917, on retrouvera donc les quatre skippers stars du moment. Francis Joyon (Idec Sport), détenteur du Trophée Jules Verne, le tour du monde en équipage en 40 jours, François Gabart (Macif), vainqueur du Vendée Globe en 2013, Thomas Coville (Sodebo Ultim), détenteur du record du monde en solitaire depuis fin 2016 et Yves Le Blévec (Team Actual), l’outsider de cette course, vainqueur lui aussi dans le passé du Trophée Jules Verne. Ces quatre skippers vont se mesurer au paquebot le plus prestigieux du monde, le Queen Mary 2, 345 mètres de long et qui pèse plus de 79 000 tonnes, à bord de multicoques de la classe Ultimes, de près de 25 mètres. 

Je suis comme un petit garçon qui a l’impression de construire une histoire

Thomas Coville

"Un peu comme tout le monde, je suis très curieux de voir cette image du Queen Mary 2 avec nos quatre Ultimes, se réjouit Thomas Coville. C’est un cadeau énorme qu’on fait aux photographes ! Et puis cette course me plaît bien parce que finalement, nos projets, c’est d’imaginer des histoires et, ensuite, de les réaliser." 

Une chance sur dix qu’un voilier gagne la course

Sur le plan sportif, ce sera la première fois que les quatre maxi-trimarans les plus rapides vont s'affronter ensemble. Mais leurs chances de remporter la course sont minimes. Beaucoup plus puissant, le Queen Mary 2 devrait compter entre 24 et 30 heures d’avance à l’arrivée à New York, le 1er juillet, après 3 152 miles de course (5 837 km).

"C'est un cadeau énorme qu'on fait aux photographes" Thomas Coville

00:00-00:00

audio
vidéo