Vache folle

Un cas de "vache folle" dans les Ardennes a été confirmé par le ministère de l'Agriculture dans un communiqué, le 24 mars 2016. Il s'agit du premier cas d’encéphalopathie spongiforme bovine de ce type détecté en France depuis 2011 et du "troisième cas isolé d'ESB de ce type détecté en Europe depuis 2015".

L'animal, âgé de 5 ans, appartenait à un élevage de 400 vaches Salers des Ardennes, dans le petit village de Givron. "La suspicion a été établie le 17 mars par le laboratoire national de référence de l'Agence nationale de sécurité sanitaire, grâce à des prélèvements réalisés sur l'animal à l'équarrissage", selon un précédent communiqué du ministère.

La France a été requalifiée pays à "risque négligeable" pour l'encéphalopathie spongiforme bovine en mai 2015 par l'Organisation mondiale de la santé animale. Cette décision devait permettre de rouvrir les exportations vers de grands marchés internationaux.
La vitrine d'une boucherie, à Toulouse (Haute-Garonne), le 27 décembre 2014.
Consommation : les Français mangent de moins en moins de viande
Les animaux de l'élevage de Salers, où un cas de vache folle a été confirmé le 24 mars 2016, à Givron (Ardennes).
Pourquoi le nouveau cas de vache folle en France ne doit pas vous inquiéter
L'animal contaminé par l'ESB appartenait à un élevage de 400 vaches Salers des Ardennes.
Vache folle : un cas détecté dans les Ardennes
Les animaux de l'élevage de Salers, où un cas de vache folle a été confirmé le 24 mars 2016, à Givron (Ardennes).
Vache folle : un cas détecté dans les Ardennes
Les animaux de l'élevage de Salers, où un cas de vache folle a été confirmé le 24 mars 2016, à Givron (Ardennes).
Élevage : un cas de vache folle détecté dans les Ardennes
L'animal contaminé par l'ESB appartenait à un élevage de 400 vaches Salers des Ardennes.
Le cas de "vache folle" dans les Ardennes confirmé par le ministère de l'Agriculture, qui se veut rassurant
Vaches de race Salers en pâturage.
"Vache folle" : un cas suspect dans un élevage des Ardennes
Maladie de la vache folle : un cas suspect qui ne pourra pas être confirmé avant 10 jours
Vache folle : une molécule bloque l'infection des prions
Des vaches prise en photo à Argouges (Manche), le 7 mai 2001, avant leur abattage suivant le principe de précaution. 
Il n'y aura pas de procès dans le dossier de la vache folle