Coeur artificiel

Un cœur artificiel est une prothèse conçue remplacer un cœur malade ou défaillant afin d'assurer la circulation sanguine. L'entreprise Carmat a mis au point le premier modèle de coeur artificiel autonome qui a été implanté pour la première fois sur un malade le 18 décembre 2013. Trois mois plus tard, le patient est décédé. 

Un second patient a été implanté le 5 août 2014 à Nantes, dans le cadre d'une expérimentation qui doit inclure au total quatre personnes. 

Thierry Lhermitte
Fondation pour la recherche médicale : 70 ans de découvertes cruciales
Une employée de la société Carmat inspecte un cœur artificiel, le 24 septembre 2009.
Coeur artificiel : un 5e greffé est mort
Une employée de la société Carmat inspecte un cœur artificiel, le 24 septembre 2009.
Décès d'un 5e greffé du coeur : "La société Carmat ne communique pas vraiment"
Une employée de la société Carmat inspecte un cœur artificiel, le 24 septembre 2009.
Suspension des greffes de cœur artificiel Carmat : "Je mettais pas mal d'espoir" dans ce projet
Entrée de l\'hôpital Laennec en mai 2015 à Nantes.
Les analyses sur le cœur artificiel Carmat ne montrent pas "d'implication de la prothèse dans le décès du patient"
L\'hôpital Nord Laennec, à Saint-Herblain, près de Nantes.
Mort d'un cinquième patient qui avait reçu la greffe d'un cœur artificiel Carmat
Le cœur artificiel Carmat, photographié le 24 septembre 2009.
Un cinquième patient greffé d'un cœur artificiel Carmat est mort en octobre, la phase de test est arrêtée
Le cœur artificiel Carmat, photographié le 24 septembre 2009.
La société Carmat va procéder à de nouvelles implantations du cœur artificiel en France
Carmat : un nouveau revers pour son coeur artificiel
Un cœur artificiel fabriqué par la société Carmat.
Le quatrième patient greffé du cœur artificiel de Carmat est mort
Un employé de l\'entreprise Carmat manipule un cœur artificiel le 24 septembre 2009 à Vélizy (Yvelines). 
Le troisième patient greffé d'un cœur artificiel Carmat est mort
Le cœur artificiel Carmat, photographié le 24 septembre 2009.
Le troisième et dernier greffé d'un cœur artificiel Carmat a quitté l'hôpital
Les deux côtés du cœur artificiel Carmat.
Cœur artificiel Carmat : une défaillance électronique à l'origine des décès
Un cœur artificiel Carmat manipulé le 24 septembre 2009 dans les locaux de l\'entreprise à Vélizy (Yvelines).
Mort du deuxième patient équipé d'un cœur artificiel : la prothèse avait un "défaut"
Un employé de la société Carmat montre le cœur artificiel, le 24 septembre 2009, à Vélizy (Yvelines). 
Cœur artificiel : le second greffé décède neuf mois après son implantation
Un des cœurs artificiels de la société Carmat, le 24 septembre 2009, à Vélizy (Yvelines).
Cœur artificiel : "Nous sommes dans la même problématique que la conquête spatiale"
Un employé de l\'entreprise Carmat manipule un cœur artificilel le 24 septembre 2009 à Vélizy (Yvelines).
Le deuxième patient greffé d'un cœur artificiel Carmat est mort
Un employé de la société Carmat montre le cœur artificiel, le 24 septembre 2009, à Vélizy (Yvelines). 
Un troisième cœur artificiel implanté en France
La coque du cœur artificiel Carmat, dans la main d\'un salarié de l\'entreprise Dedienne santé qui assure l\'usinage près de Montpellier (Hérault), le 21 janvier 2015. 
Le deuxième malade au cœur artificiel se sent revivre
La coque du cœur artificiel Carmat, dans la main d\'un salarié de l\'entreprise Dedienne santé qui assure l\'usinage près de Montpellier (Hérault), le 21 janvier 2015. 
"Je me sens revivre", confie le deuxième patient au cœur artificiel
Franceinfo
Jean-Claude Cadudal (Carmat) : un objectif de 10.000 coeurs artificiels par an
Le professeur Alain Carpentier, concepteur du cœur artificiel Carmat, pose à l\'hôpital Georges-Pompidou de Paris, le 21 décembre 2013.
VIDEO. Cœur artificiel : le deuxième patient se porte bien
Le professeur Alain Carpentier, concepteur du cœur artificiel Carmat, pose à l\'hôpital Georges-Pompidou de Paris, le 21 décembre 2013.
VIDEO. Cœur artificiel: le deuxième patient va bien
Le professeur Alain Carpentier, concepteur du cœur artificiel Carmat, pose à l\'hôpital Georges-Pompidou de Paris, le 21 décembre 2013.
Cœur artificiel : le deuxième patient implanté mène "une vie normale"
Un employé de la société Carmat montre le cœur artificiel, le 24 septembre 2009, à Vélizy (Yvelines). 
Le deuxième patient bénéficiant du cœur artificiel va encore mieux que prévu
Un cœur artificiel conçu par la société française Carmat, dans les mains d\'un employé, le 24 septembre 2009, à Vélizy (Yvelines). 
Un deuxième cœur artificiel implanté en France
Le cœur artificiel Carmat, à l\'hôpital européen Georges Pompidou, à Paris, le 21 décembre 2014.
Cœur artificiel : le professeur Carpentier veut reprendre ses essais cliniques
La ministre de la Santé Marisol Touraine (2e à gauche) avec le chirurgien spécialiste des transplantations Alain Carpentier, le 21 décembre 2013 à l\'hoîtal européen georges Pompidou à Paris.
Huit questions autour du cœur artificiel
Le professeur Alain Carpentier, ici à l\'hôpital Georges Pompidou, à Paris, explique au \"JDD\", dimanche 16 mars 2014, les raisons de la mort du premier patient a avoir eu un cœur artificiel implanté.
Un court-circuit a provoqué l'arrêt du cœur artificiel implanté à un patient
Un cœur artificiel conçu par la société française Carmat, dans les mains d\'un employé, le 24 septembre 2009, à Vélizy (Yvelines). 
Le premier porteur d'un cœur artificiel est mort

12