L'autotest de dépistage du virus du sida est produit par la société française AAZ.
L'autotest de dépistage du virus du sida est produit par la société française AAZ. (EUROPE 1)

Un autotest de dépistage du VIH en vente fin juin

Dépister sa séropositivité soi-même, ce sera bientôt possible. Un autotest de dépistage du VIH sera disponible fin juin, rapportent lundi 4 mai Libération et Europe 1. Le kit, produit par la société française AAZ, vient d'obtenir l'autorisation CE qui lui permet d'être commercialisé en France.

Concrètement, l'autotest se compose d'une lingette désinfectante, d'une compresse, d'un pansement, d'une petite aiguille et d'un test sur le modèle du test de grossesse. Pour l'utiliser, il faut se désinfecter le bout du doigt et le piquer pour en extraire une goutte de sang. La goutte doit être placée sur le test, que l'on plonge ensuite dans un liquide révélateur.

Ce liquide réagit aux anticorps produits en cas d'infection par le VIH. Le résultat est disponible en 15 minutes. Fiable à 99%, ce test ne dispense pas d'une vérification avec une prise de sang classique : il ne permet pas de détecter les infections inférieures à trois mois, et tout résultat positif doit être confirmé. Ce kit propose néanmoins un nouveau moyen de dépister ce virus, avec lequel vivent sans le savoir 30 000 personnes en France. Vendu sans ordonnance, il coûtera entre 25 et 28 euros.