Voir la vidéo
Envoyé spécial

VIDEO. Levothyrox : la ministre de la Santé répond aux questions d'Elise Lucet

En première ligne dans le dossier du Levothyrox, Agnès Buzyn était l'invitée du magazine "Envoyé spécial". Elise Lucet recevait le 5 octobre 2017 la nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé après un reportage consacré à ce "fiasco sur ordonnance". Quelle est sa réponse aux milliers de patients qui restent dans le désarroi ?

"Un nouveau médicament sera sur le marché le 16 octobre 2017", a annoncé Agnès Buzyn. Il s'agit d'un médicament non générique fabriqué par le laboratoire Sanofi, déjà commercialisé dans d'autres pays (et non par Merck, le laboratoire qui produit le Levothyrox). Un générique sera disponible "courant novembre".

Quatre médicaments bientôt sur le marché

Tout en mettant en avant la "diversification de l'offre" obtenue, puisque "quatre médicaments seront prochainement sur le marché", Agnès Buzyn reconnaît "une faute d'écoute et d'information" dans ce dossier, et un excès de paternalisme des instances de santé dans leur rapport aux patients.

D'une façon générale, pourquoi cette méfiance envers les médicaments et les vaccins ? Pour restaurer la confiance, la ministre annonce le lancement d'une mission en octobre. "Un médecin qui est aussi journaliste et un représentant de patients" seront chargés de lui faire des recommandations pour améliorer l'interaction avec les malades, qui doivent "impérativement être mis dans la boucle des décisions qui sont prises".

Une interview diffusée dans "Envoyé spécial" le 5 octobre 2017.

plus