Morts suspectes au CHU de Nantes

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire, vendredi 18 novembre 2016, après la mort presque simultanée au CHU de Nantes de trois patients atteints d'un cancer et sous chimiothérapie.

Atteints de lymphome, les trois patients, décédés entre le 10 et le 13 novembre, étaient âgés de 61 à 65 ans. Un quatrième patient ayant suivi le même traitement est toujours hospitalisé. Dans le cadre de leur chimiothérapie intensive, ils avaient reçu un médicament de remplacement, au lieu du traitement généralement administré, selon l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) qui a ouvert de son côté une enquête administrative.

L\'entrée du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 18 novembre 2016.
Nantes : mort suspecte de trois patients
L\'entrée du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 18 novembre 2016.
CHU de Nantes : décès inexpliqués
L\'entrée du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 18 novembre 2016.
Ce que l'on sait des trois morts suspectes de patients au CHU de Nantes
L\'entrée du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 18 novembre 2016.
Morts suspectes de trois patients au CHU de Nantes : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire
Une entrée du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 5 mai 2015. 
Morts suspectes de trois patients qui suivaient une chimiothérapie au CHU de Nantes
Enquêtes ouvertes après trois décès suspects au CHU de Nantes