Une opération d\'euthanasie menée dans un élevage de 8 000 canards à Latrille (Landes), le 6 janvier 2017.
Une opération d'euthanasie menée dans un élevage de 8 000 canards à Latrille (Landes), le 6 janvier 2017. (MAXPPP)

Grippe aviaire : près de 2 000 salariés concernés par du chômage partiel dans les Landes

La quasi-totalité des entreprises de la filière gras dans les Landes vont avoir recours au chômage partiel cette année, rapporte France Bleu Gascogne, mardi 18 avril. Près de 2 000 salariés, dont la moitié d'éleveurs et de gaveurs, sont concernés.

Déjà 273 entreprises du département du Sud-Ouest ont demandé une aide pour recourir au chômage partiel de leurs employés. Cette décision devrait coûter au moins six millions d'euros à l'État, indique France Bleu Gascogne.

Deuxième département le plus touché

Le département est le deuxième le plus touché par la grippe aviaire après le Gers. L'épizootie a obligé les entreprises à réduire ou suspendre temporairement leurs activités depuis début janvier. En cause, la mise en place de l'abattage préventif, mesure complétée, depuis lundi, par le lancement d'un nouveau vide sanitaire jusqu'au 28 mai inclus.

"Heureusement qu'il y a cette aide", a expliqué Pierre Mallet à France Bleu Gascogne. Sur son exploitation, il a dû avoir recours au chômage partiel pour ses deux salariés. "Sinon pour eux c'est la double peine. Plus de boulot et plus de revenus".

Ce dispositif d'aide pour le chômage partiel joue aussi un rôle d'amortisseur de la crise. Selon la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) des Landes, il y a eu très peu de licenciements à cause de la grippe aviaire. Moins de dix en 2017.

plus