Les employés d\'un élevage de 32 000 canards destinés à l\'abattage, à Belloc-Saint-Clamens (Gers), le 6 janvier 2017.
Les employés d'un élevage de 32 000 canards destinés à l'abattage, à Belloc-Saint-Clamens (Gers), le 6 janvier 2017. (REMY GABALDA / AFP)

Grippe aviaire : la filière foie gras pourrait redémarrer "fin mai"

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a tenu une conférence de presse lundi 20 mars à Paris pour faire le point sur la gestion de l'épizootie de grippe aviaire dans le sud-ouest de la France, indique France Bleu Gascogne. Le premier cas d'influenza aviaire avait été détecté dans le Tarn le 2 décembre 2016.

Selon le ministre de l'Agriculture, "tout laisse à penser que nous arriverons prochainement au bout de l'épizootie", car on observe "un net recul du nombre des suspicions". Stéphane Le Foll a précisé que la reprise de production est d'ores et déjà possible pour les gallinacés dans 536 communes. Il a assuré que "la reprise des mises en place des palmipèdes fin mai est toujours vraisemblable" conformément au calendrier fixé.

Revoir les mécanismes d'alerte

Il a également tenu à rassurer les éleveurs : les déclarations concernant les pertes de production sont en cours de traitement, les premiers paiements seront versés fin avril. Les indemnisations des abattages préventifs ont quant à elles commencé depuis le 16 mars.

Le Ministre a également affirmé vouloir revoir les mécanismes d'alerte pour améliorer la réactivité face au virus de la grippe aviaire. "Je veux mettre sur la table toutes les solutions", a déclaré le ministre de l'Agriculture qui a proposé à la profession de "travailler sur un pacte", dont la signature est prévue le 13 avril, précise franceinfo.