La comédienne Anny Duperey lors de la rentrée littéraire à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 14 septembre 2013.
La comédienne Anny Duperey lors de la rentrée littéraire à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 14 septembre 2013. (MAXPPP)

La comédienne Anny Duperey dénonce les effets indésirables de la nouvelle formule du Levothyrox

"Le soir, je m’écroule. Il n’est plus question pour moi d’aller au théâtre ou au cinéma : j’en suis physiquement incapable." Depuis qu'elle a commencé à prendre la nouvelle formule du Levothyrox, Anny Duperey a vu sa vie tourner au cauchemar. "Traitée depuis une douzaine d'années pour hypothyroïdie", l'actrice dénonce sur sa page Facebook et dans une interview au Parisien, publiée mercredi 5 septembre, les effets indésirables de la nouvelle version du médicament, disponible depuis mars. 

"Des malaises très inquiétants sont alors apparus en rafale", explique-t-elle sur Facebook, citant des "maux de tête et vertiges", des "crampes au réveil", de "constants problèmes digestifs et intestinaux"... Anny Duperey dit avoir été alertée grâce à une pétition en ligne signée par plus de 190 000 personnes, patients ou proches.

"Rendez-nous l'ancienne formule !"

La comédienne assure au Parisien avoir envoyé une lettre ouverte à la ministre de la Santé, avec une seule demande : "Rendez-nous l'ancienne formule du Levothyrox !" "Ou tout du moins, laissez-nous le choix entre l’ancienne ou la nouvelle formule", ajoute-t-elle. Anny Duperey se dit encore "furieuse de cette situation" car, selon elle, "aujourd'hui, des patients sont pris en otage" et "servent de cobayes".

Si la comédienne assure avoir pensé à arrêter son traitement, à l'instar de certains patients, elle s'est ravisée : "Il ne faut surtout pas faire cela car ce médicament est vital." Anny Duperey espère maintenant que son "cri d'alarme sera très vite entendu". 

plus