Canicule : 51 départements en vigilance orange

Cinquante-et-un départements sont désormais placés en vigilance canicule par Météo-France, a annoncé dans l'après-midi du 19 juin l'organisme de prévision météorologique.

Trente-cinq départements supplémentaires, du centre et du centre-est du pays, ont été ajoutés aux seize du Sud-Ouest et d'Ile-de-France déjà concernés par cette alerte depuis le 18 juin*.

Ces 35 nouveaux départements sont l'Ain, l'Allier, l'Ariège, le Cher, la Corrèze, la Côte-d'Or, la Creuse, l'Eure-et-Loir, la Haute-Garonne, le Gers, l'Ille-et-Vilaine, l'Indre, l'Indre-et-Loire, l'Isère, le Jura, le Loir-et-Cher, la Loire, la Loire-Atlantique, le Loiret, le Lot, la Mayenne, la Nièvre, l'Orne, le Puy-de-Dôme, les Hautes-Pyrénées, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Sarthe, la Seine-et-Marne, les Yvelines, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, l'Yonne, l'Essonne et le Val-d'Oise.

L'épisode de fortes chaleurs perdure et se décale vers le nord-est en s'intensifiant, note Météo France.

Des maximales estimées entre 34 et 37°C

Ce lundi 19 juin, les températures maximales de l'après-midi atteignaient entre 34 et 37°C, de la Nouvelle Aquitaine vers le Centre-Val-de-Loire, Pays-de-la-Loire et l'intérieur de la Bretagne. Les plus fortes valeurs s'observaient des Landes aux Charentes avec 38/39°C. La nuit devrait rester "bien chaude", avec des températures minimales mardi matin généralement comprises entre 18 et 22 °C.

Mardi après-midi, les fortes chaleurs gagnent l'Est et se maintiennent sur l'Ouest. Les maximales seront souvent supérieures à 34/35 degrés avec des pointes à 37/38 degrés de la Nouvelle Aquitaine vers le Centre-Val-de-Loire. Le temps devient en outre lourd et parfois orageux.

La canicule doit persister jusqu'à jeudi, avant un rafraîchissement amorcé par l'ouest.

 

Un numéro gratuit : 0800.06.66.66

La plateforme canicule mise en place par le ministère de la Santé, "accessible au 0800.06.66.66, permet d'obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles", indique la direction générale de la Santé dans un communiqué.  L'appel est gratuit depuis un poste fixe en France de 09H00 à 19H00, précise-t-elle, soulignant que les autorités sanitaires "surveillent la situation heure par heure".

Le ministère prodigue "des conseils simples" pour "protéger sa santé, en particulier pour les personnes les plus à risques": "buvez régulièrement de l'eau", "rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps", "mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d'alcool", "évitez de sortir aux heures les plus chaudes", "maintenez votre logement frais", "pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches"...

Il insiste aussi "sur la nécessité d'éviter les efforts physiques pendant les vagues de chaleur, en particulier aux heures les plus chaudes de la journée".



Crédits : Ministère des solidarités et de la santé, via Twitter.

 

avec AFP

*Douze départements de la côte Atlantique (Vendée, Maine-et-Loire, Deux-Sèvres, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Haute-Vienne, Gironde, Landes, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques) sont en vigilance orange, ainsi que Paris et les trois départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis).