Voir la vidéo
FRANCE 2

Découverte : être grand-parent en 2017, par Yves Durand

Si devenir parent bouleverse tout, devenir grand-parent aussi change la vie. "Pour devenir grands-mères, les femmes sont plus précoces, comme d'habitude ! La plupart sont en activité. Le grand changement, c'est qu'on arrive à l'âge d'être grand-père ou grand-mère en pleine forme physique. À 56 ans, on a encore 25/30 ans d'espérance de vie, et d'espérance de vie en bonne santé. C'est autant de gagné pour les grands-parents qui vont connaître longtemps leurs petits-enfants, et pour les petits-enfants qui, je l'espère, seront contents d'avoir connu leurs grands-parents longtemps également." témoigne l'invité du 13 heures. 

Le grand-père d'aujourd'hui est moins patriarche

Quelles sont les différences entre un grand-parent d'aujourd'hui et un grand-parent d'il y a 40 ou 50 ans? "Il y a la forme physique et je pense qu'il y a une question de disponibilité d'esprit aussi. Je pense que le grand-père d'aujourd'hui est moins patriarche. Il ne ressemble plus au grand-père d'autrefois "qui commandait toute la famille et qui régentait tout, y compris les petits-enfants", estime Yves Durand.