00:00-00:00

audio
vidéo

Tout et son contraire. Jean-Michel Maire : "Je suis un gros fainéant, j'ai déjà très envie d’être à la retraite"

Jean-Michel Maire a travaillé dans la presse écrite, à France-Soir puis au Figaro, avant de devenir l’un des chroniqueurs les plus sulfureux de l’émission Touche pas à mon poste  présenté par Cyril Hanouna. Au point que le CSA a mis en demeure la chaine C8 après une séquence où, encouragé par Hanouna, il avait embrassé le décolleté d'une actrice contre son gré.

Tout commence à 50 ans !

Le journaliste, qui a été chroniqueur judiciaire ou reporter de guerre, est reconnu dans la rue depuis sa participation à cette émission et il s’amuse aujourd’hui de cette notoriété soudaine, à la cinquantaine : "Ce qui a changé, c’est le regard des gens qui me trouvent tout de suite beaucoup plus beau, beaucoup plus jeune… Beaucoup de gens vous vouent une reconnaissance que vous ne méritez pas", raconte-t-il.  

FRANCEINFO / STEPHANIE BERLU

Jean-Michel Maire est d’une grande franchise. Il a travaillé pendant des années au Figaro comme spécialiste média mais avoue avoir fait le strict minimum pour ce journal. "Il y a des infos médias dans Touche pas à mon poste. Moi, je n’en apporte pas, je suis honnête. J’en ai jamais eu au Figaro, je ne vois pas pourquoi j’en aurai à l’émission Touche pas à mon poste alors que je passe mon temps à dormir ou à aller en boîte."

J’ai 55 ans, je n’en peux plus, ils veulent toujours repousser l’âge de la retraite. C’est aussi parce que j’ai encore un regard et un esprit jeune que j’ai envie d’en profiter

Jean-Michel Maire

FRANCEINFO / STEPHANIE BERLU

FRANCEINFO / STEPHANIE BERLU