--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

T'as vu l'info ? Jetons un froid

C’est de la faute de Carla Bruni. Le Huffington Post m’a appris que la femme de l’ancien président Nicolas Sarkozy a publié lundi15 mai sur son compte instagram, là où l’on partage ses photos, un cliché d’elle en pleine séance de cryothérapie. Elle est de face et elle ouvre grand la bouche, il faut dire qu’il y a de quoi être saisie puisqu’il s’agit d’un bain d'azote dont la température est d'environ -110 °C pendant une courte durée, moins de trois minutes. Elle écrit :  "Moins 150 degrés le lundi, ça remet à neuf. When you decide to start fresh on a Monday" (Quand tu décides de commencer fraîchement le lundi).

La cryothérapie est utilisée par les sportifs notamment les rugbymen et les cyclistes aussi bien pour améliorer leurs performances que pour soigner leurs gros bobos. Une séance de cryothérapie permettrait aussi d’éliminer la sensation de fatigue, d’assouplir des muscles tendus ainsi que d'intensifier le flux sanguin. Ne comptez pas sur moi pour entrer dans les débats scientifiques et médicaux sur les vertus ou les effets indésirables de cette technique qui est désormais pratiquée dans pas mal d’instituts de beauté. 

Le froid pour ravigoter

En tous cas, voir Carla Bruni en pleine séance de cryothérapie m’a donné une idée. La classe politique subit un traitement de choc. Le président a 39 ans, le premier ministre 46 ans, il paraît qu’on va voir débouler des jeunots partout, au gouvernement mardi 16 mai, à l’Assemblée dans quelques semaines. Il faudrait installer des cabines de cryothérapie à l’Assemblée et au Sénat, comme ça les élus pourraient se faire des séances de quelques minutes dans l’azote liquide à -110 degrés. Ca rafraichirait les idées des plus raplaplas et ça pourrait aussi refroidir les ardeurs des plus vindicatifs. 

Le dicton du jour

À la Saint Honoré, je conseille aux politiques d’aller se les geler.

plus