00:00-00:00

audio
vidéo

Nouveau monde. Et si vous vous offriez un double virtuel ?

Bienvenue dans l’ère des chatbots, ces programmes d’intelligence artificielle qui seront bientôt partout dans notre vie numérique, toujours prêts à tendre une oreille attentive. Et tant pis, si ce n’est pas tout à fait réel. L’application Replika (vient de sortir sur iPhone, prochainement AndroÏd) permet de se dédoubler. Première phase : l'apprentissage. Vous chattez avec Replika comme vous le feriez avec un(e) ami(e) via n’importe quelle messagerie instantanée. Le programme apprend alors à vous connaître. Il s'approprie votre personnalité, votre manière de vous exprimer, etc. Deuxième phase : au bout d’un moment, Replika peut dialoguer à votre place avec d’autres personnes en se faisant passer pour vous. 

Vie virtuelle après la mort

Bon, avouons-le, ce n’est pas parfait. Mais le principe est troublant. On est visiblement à l'aube d’un véritable phénomène. Ce programme a été créé par une américaine, Eugenia Kuyda, qui voulait redonner vie à l’un de ses amis décédé. Pour cela, elle avait compilé les messages Facebook et Twitter du défunt afin d’en extraire ses traits de personnalités et recréer des conversations virtuelles. C’est une idée assez répandue chez certains dans la Silicon Valley que de vouloir recréer une forme de vie après la mort, grâce à l’intelligence artificielle.

Psychologue artificiel

Une autre start up californienne a créé Joy, un chatbot censé faire office de psychologue, ou au moins de confident, pour les personnes dépressives. Un coup de blues ?  Hop, dégainez votre smartphone et confiez-lui vos états d’âmes ! On peut aussi imaginer le développement de voyantes virtuelles (qui existent déjà depuis le Minitel), de conseillers matrimoniaux virtuels, et de coachs sportifs ou alimentaires virtuels. Bref, un nouveau monde aussi prometteur qu’inquiétant. A noter : ces applis sont pour l’instant uniquement en anglais.