00:00-00:00

audio
vidéo

Nouveau monde. Comment la donnée change le monde

Nous produisons chaque jour des millions de données numériques. Ce torrent d’informations est en train de révolutionner le fonctionnement de nos sociétés. C’est d’ailleurs le sujet d’une exposition jusqu'au 7 janvier 2018 à Paris.

Des données ? Quelles données ?

Nous produisons chaque jour plus de données qu'il n'en a été fabriqué entre les débuts de l'humanité et l'an 2000. Des informations que nous laissons en consultant des sites web (sites visités, adresses IP, durée et fréquence des visites, etc.), données produites par les objets connectés (bracelets connectés, caméras connectées, compteurs électriques, etc.), etc. Aujourd’hui, tout ce qu’on fait laisse potentiellement des traces qui peuvent être conservées et analysées.

A quoi servent les données ?

Les applications sont innombrables. Par exemple, cela permet de comprendre les mouvements de population dans une ville afin d’adapter les transports ou encore d’étudier des maladies. La donnée est  "l’or noir" du XXIe siècle. C’est aussi la base de l’intelligence artificielle à travers le fameux  "big data", les données massives.

Un monde effrayant

Ce concept est effrayant car il est complètement nouveau et parce que des dérives sont également possibles. Par exemple, lorsque ces données sont personnelles et nominatives et qu’elles sont exploitées ou revendues à notre insu. Savez-vous que les données que publiez sur les réseaux sociaux ne vous appartiennent pas mais appartiennent aux réseaux sociaux ?

Comme les grands acteurs du numérique sont américain, l’Europe et les Etats-Unis ont signé un accord garantissant en principe la protection des données, le Privacy Shield (bouclier de confidentialité). Cela n’empêche pas qu’on parle de plus en plus de localiser en Europe les données numériques des européens.

>> Exposition Terra Data : nos vies à l’ère du numérique à la Cité des Sciences de la Villette à Paris, jusqu’en janvier 2018.