--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour Pierre-Louis Basse, "il aurait suffi que Hollande méprise la vie médiatique pour que les Français finissent par l’aimer"

Le journaliste et écrivain Pierre-Louis Basse est l'invité de Guy Birenbaum dans Mise à jour, jeudi 12 octobre. Il est l'auteur du livre Le flâneur de l’Elysée, paru le 20 septembre chez Stock.

Le conseiller "grands événements" du président François Hollande

C'est pour cela que Pierre-Louis Basse a écrit sur l'ancien Président. "Ca commence tout de suite comme un roman, avec un SMS de François Hollande." Le Président lui propose de le conseiller et d'être l'une de ses plumes, pour les grands événements. 

Mais Le flâneur de l'Elysée est un livre d'écrivain, pas d'observateur. On n'y voit d'ailleurs pas beaucoup François Hollande. "L'essentiel a été dit et écrit sur le pouvoir et sur les hommes d'Etat. Là je me dis, j'ai une petite fenêtre où je peux me glisser."

 Au coeur du Palais, dans une société détestée

Pierre-Louis Basse l'écrit, il déteste l'époque. "Notre pays avait choisi de s'épanouir sur les cimes d'une très haute vulgarité", estime-t-il. Il se retrouve pourtant au coeur de ce qui orchestre cette société, à l'Elysée.

"Il aurait suffi que ce Président (F. Hollande) méprise la vie médiatique pour que les Français finissent par l’aimer", écrit encore Pierre-Louis Basse. "L'image a pris le pouvoir", regrette-t-il.    

plus