00:00-00:00

audio
vidéo

Micro européen. La PMA bientôt ouverte à toutes les femmes

Au lendemain de l'avis donné par le Comité consultatif national d'éthique (CCNE), le porte-parole du gouvernement a annoncé mercredi une évolution de la procréation médicalement assistée : elle sera autorisée pour les femmes célibataires et les couples de femmes. Ana Navarro Pedro de l'hebdomadaire portugais Visao et Kleis Jager du journal néerlandais Trouw reviennent sur cette actualité.

Un nouveau débat est-il lancé en France ?

Pas vraiment nouveau selon les deux correspondants, car il a commencé avec la loi sur le mariage gay. Mais on va voir des "débats enflammés", selon Ana Navarro Pedro mais cela créera "une diversion de ce qui va arriver sur le plan économique" (code du Travail et réduction des déficits).
Pour Kleis Jager, l'opposition de l'époque du "Mariage pour tous" va recommencer mais "les opposants ne sont peut-être plus aussi forts que la dernière fois, la société a peut-être évolué un peu".

La PMA élargie a été votée au Portugal en mai 2016 et appliquée en novembre de la même année

Au Portugal, la question éthique a porté sur la possibilité pour les couples de femmes de choisir les caractéristiques du donneur de gamètes. Dans le même temps, le Portugal a légiféré sur une possibilité de GPA (gestation pour autrui) dans des conditions strictes.

Aux Pays-Bas, il n'y a pas eu de débat enflammé comme on peut en voir en France et pour régler la question de la filiation, les couples de femmes recourent souvent à des donneurs parmi leurs amis ou leurs proches.