--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le brief éco. Le téléviseur n’a plus la cote, les professionnels s’inquiètent

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas au royaume du petit écran. 2016 a été une année exceptionnelle, 2017 s’inscrit déjà comme un très mauvais cru pour les ventes de téléviseurs.

Selon le cabinet GFK, sur le seul premier semestre, il s’est vendu en France deux millions de téléviseurs contre près de quatre millions sur la même période de 2016 (baisse proche de 50% en volume). Du jamais vu en si peu de temps.
Pour la filière, de l’amont à l’aval, des fabricants aux revendeurs, c’est le branle-bas de combat. Les stocks de début d’année sont pratiquement intacts.

De nouveaux écrans concurrencent la télé

On consomme pourtant toujours autant d'images, même plus, car il y a de plus en plus de médias. L’information, les films, les jeux sont aujourd’hui des produits de consommation courante, mais ce sont nos habitudes de consommation qui évoluent de manière rapide.

Le passage de l’écran cathodique à l’écran plat a gonflé le parc d’environ un quart (entre 20 et 25%) depuis le début des années 2000. Le marché est monté jusqu’à 10 millions d’écrans vendus en 2010.

Sur ce, les tablettes sont arrivées, les téléphones intelligents (smartphones) aux écrans toujours plus larges et plus grands, les PC se sont aussi nettement améliorés. On assiste tout simplement à une accélération du phénomène.

Producteurs et revendeurs doivent s'adapter

Cela impose un changement radical de stratégie pour toute la filière. Il faut se réinventer, monter en gamme. C’est l’innovation imposée par les consommateurs, des innovations technologiques qui impactent les programmes, les contenus.

Les professionnels pensaient que la "smart TV" (écran connecté dans le salon pour passer d’un programme télé aux fonctions traditionnelles d’internet) allait révolutionner les usages et les achats mais il n’y a pas eu l’engouement attendu.

Cela impose un changement d'habitudes, aussi, pour les revendeurs. C’est le moment de s’équiper. On peut parier sur de belles offres promotionnelles d’ici les fêtes de fin d’année. Mais il y aura toujours la planche de salut pour les fabricants de téléviseurs : les grands événements sportifs qui poussent les téléspectateurs à se rééquiper.

plus