--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jeux vidéo. "Destiny" tente la passe de deux

Science-fiction et champs de bataille

Cette furieuse recette ludique était celle de Destiny, premier du nom il y a trois ans. Comme dans l’Iliade d’Homère, cette guerre de Troie en plein 28e siècle privilégiait l’action et la violence dans une rare débauche visuelle qui déployait les grands moyens. Loin de l’esprit d’exploration de la série Star Trek par exemple, Destiny prônait la furie des armes sur la Lune, Mars ou Jupiter dans une Grande Guerre en ligne à jouer entre amis. Les arènes futuristes avaient beau se ressembler au fil des heures, difficile pourtant de lâcher ce shoot d’adrénaline.

Son secret : le loot, le butin, des trésors offerts par le jeu, bataille après bataille, afin de personnaliser encore et encore son avatar, et de le rendre toujours plus puissant. Le jeu en ligne avait trouvé son meilleur ambassadeur sur consoles.

2017, Destiny 2 débarque cette semaine

Sur PlayStation 4 et Xbox One avant le PC le 24 octobre. Le principe est toujours le même, un jeu de tir frénétique sur les planètes du cosmos.

Sauf que Destiny 2 a mis de l’Odyssée dans son Iliade. Le premier épisode, critiqué pour son manque de récit, laisse place à ce deuxième opus pétri par la narration, un conte ténébreux sur l’effondrement d’un monde, la fin des privilèges pour les Gardiens, les héros de la saga. Un chaos pétaradant qui offre son lot de rebondissements et de personnages plus travaillés, parfois drôles, ce qui n’est pas le cas du méchant pour une fois vraiment méchant.

Un space opéra post-apocalyptique et ambitieux

Le rythme est haletant malgré la multiplication de superbes séquences non jouables. Au final, voilà un space opéra post-apocalyptique enfin ambitieux, même si la recette ne change pas, elle s’enrichit et s’améliore, rien de plus. Une suite que les non connaisseurs peuvent d’ailleurs aborder sans craintes.
Le studio américain Bungie en profite pour proposer de nouveaux modes en ligne, se rapprochant toujours un peu plus du sport électronique. Ici, tout est d’ailleurs pensé pour rapprocher les joueurs, les faire se rencontrer et jouer ensemble, le nouveau paradigme des jeux à succès.

plus