00:00-00:00

audio
vidéo

Envoyé spatial. Lingettes pour bébé, aspirateur à cheveux : pas facile de faire sa toilette quand on est dans l'espace

La nouvelle est tombée vendredi 17 mars : Thomas Pesquet fera deux nouvelles sorties dans l'espace, fin mars et en avril. En attendant, voilà six mois que l'astronaute vit en espace clos, dans la Station spatiale internationale (ISS), en apesanteur. La situation demande un peu d'organisation... notamment pour les questions d'hygiène.

"Prendre une douche, c'est l'une des premières choses que je ferai en rentrant sur Terre"

Comment se laver quand le moindre objet vole autour de vous ? Il n'y a pas de pesanteur à bord de l'ISS. Impossible donc de prendre une douche : l'eau ne tombe pas, elle forme des bulles qui flottent dans l'air. Pour se laver, "on a énormément de lingettes pour bébé", explique Thomas Pesquet à franceinfo : "On a aussi des petites serviettes qu'on humidifie avec notre distributeur d'eau. On fait notre toilettes tous les jours grâce à ça. On est super propres."

"Ça fait longtemps que je n'ai pas eu une vraie douche, commente encore le Français. Ce sera une des premières choses que je fais en rentrant sur Terre."

Pour se couper les cheveux ? "Une tondeuse reliée à l'aspirateur"

Pour les cheveux, les astronautes utilisent un shampooing particulier, sans rinçage. Vous avez peut-être remarqué que Thomas Pesquet et ses coéquipiers arborent une coupe réglementaire. Pas de barbe pour les hommes. Afin d'éviter que les poils et les cheveux ne se dispersent dans la station, les ingénieurs de la Nasa ont été mis à contribution. "Comme beaucoup d'autres problèmes dans l'ISS, on a réglé cette question avec le principe de l'aspirateur, détaille Thomas Pesquet. Nous avons une tondeuse à cheveux, reliée avec le tuyau de l'aspirateur. Les cheveux sont coupés et immédiatement aspirés."

Les déchets transformés... en étoile filante

L'aspirateur fonctionne aussi.... aux toilettes ! Là encore, impossible de tirer la chasse. Les astronautes s'asseoient sur une cuvette spéciale, avec des poignées. Et lorsqu'ils font ce qu'ils ont à faire, tout est aspiré, puis soigneusement stocké dans l'ISS.

Le stockage des déchets est un enjeu important pour l'équipage. "On essaie d'en produire le moins possible. Ici, il n'y a personne pour ramasser les poubelles", explique Thomas Pesquet. Que deviennent ces déchets stockés ? "Quand un véhicule ravitailleur arrive, lui nous apporte des pièces détachées, de la nourriture, des habits, du matériel. Et nous, on le remplit en échange de tous nos déchets, explique le Français. Quand le véhicule se détache, il les brûle dans l'atmosphère. Et ça fait une jolie étoile filante pour les gens qui regardent depuis la Terre !" Vous ne regarderez plus jamais les étoiles filantes de la même manière...