--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

En un mot. Harvey, JR, Donald... et les autres

On trouve toujours de drôles de noms aux catastrophes. Sachez que notre Harvey, cet ouragan de fou qui détruit le Texas en ce moment, est un prénom celte. C’était un saint, aveugle de naissance. Qui se voulait fort, mais surtout qui a sauvé des gens, peut-on lire. Là, on va dire que ce Harvey texan n’a pas très envie de se bouger. On sait que le Labor Day démarre aujourd’hui aux Etats Unis : leur fête du travail…. Mais de là à se laisser aller comme ça, Harvey exagère. Il devrait faire attention : Bobby et JR, les frères texans, qui évoluent dans un univers impitoyable où le pétrole coule à flot, vont se fâcher !

Dallas… j’adore cette série. Qu’est-ce que j’ai pu m’en gaver… c’est imbattable. Désolée, on n’a pas fait mieux. Version 2017, les brothers se fâcheraient contre Harvey, qui délire à fond… et contre qui également ? Donald ! Ben oui… le président des Etats-Unis d’Amérique se serait fait grave enguirlander. Donald Trump (à la chevelure très Dallas je trouve, ça, ça leur aurait plu) a daigné se rendre sur place mardi mais… il n'a pas voulu serrer des mains. Non, non, non, pas de bain de foule (sans jeu de mots).

Pamela aurait-elle mieux fait que Melania ?

Bobby Ewing, par exemple, il était très gentil, il avait de la compassion. Alors que Trump… Bon, il avait quand même emmené sa femme au Texas, Melania. Mais alors, la cata : en talons aiguilles ! Est-ce que Pam aurait fait mieux ? Oui, Pam...… Pamela, la femme de Bobby… Elle était pas mal, Pam, hein ? Toujours tirée à quatre épingles, en tailleur moulant.

En attendant, Melania, c’était la loose mardi dernier. Il a fallu que le vice-président des Etats-Unis rattrape le coup, aille voir les victimes. Il est allé à Rockport, sur la côte, avec sa femme Karen. Ils ont prié, avec les habitants.  ils ont chanté, "God bless America". Pendant que des pylônes flottaient un peu partout, que des gens, épuisés, lâchaient, ce couple était près des victimes de Harvey.

Non, c’est sûr, Bobby et même JR n'auraient pas aimé l’attitude de Trump. Sauf une chose, une seule : il a donné de sa poche un million de dollars. En un mot : en ce Labor Day, on va boire un grand whiskey à la santé des texans meurtris. Cul sec, à la Sue Ellen !

plus