Voir la vidéo

"13h15 le samedi". 5 procès pour 1 coupable

Le 28 septembre 1986, deux jeunes enfants alors âgés de 8 ans, Cyril Beining et Alexandre Bekrich, sont retrouvés assassinés à coups de pierre à Montigny-lès-Metz, en Moselle. Cela fait trente ans que Chantal, la maman du petit Cyril, se bat pour connaître la vérité sur la mort de son fils.

Un crime sauvage, une affaire hors normes. Chaque Français s’en souvient, d’abord à cause de Patrick Dils, incarcéré en 1987, condamné en 1989 et acquitté en 2002, soit quinze ans de prison pour rien. Il a accepté de témoigner et de donner sa vision de l’affaire pour le magazine "13h15 le samedi" (Facebook, Twitter, #13h15).

Alors surgit le nom de Francis Heaulme...

Malgré ce premier fiasco et trois procès inutiles, Chantal Beining n’a jamais abandonné sa quête de vérité, quitte à se brouiller avec sa famille. Ses démarches ont forcé la justice à pousser ses investigations plus loin. Et c’est alors que surgit le nom de Francis Heaulme… Le tueur en série se trouvait à Montigny-lès-Metz le jour du crime. Son procès s’est ouvert le 24 avril 2017. 

Durant trois semaines, Jean-Sébastien Desbordes, Matthieu Martin, Emmanuel Blanchet, Nathalie Heydel et Guillaume Salasca ont suivi Chantal à chaque étape. Ils ont rencontré les principaux protagonistes de l’affaire, ainsi que Jean-François Abgrall, l’enquêteur qui a confondu Heaulme, condamné le 17 mai à la réclusion criminelle à perpétuité. Son avocate a interjeté appel, ouvrant ainsi la voie à un sixième procès…