Moralisation de la vie politique

Après le scandale de l'affaire Cahuzac qui a conduit le ministre du Budget socialiste à la démission après une accusation de fraude fiscale, le président François Hollande a décidé de mettre en place une loi de moralisation de la vie politique. Dorénavant, tous les responsables politiques ont l'obligation de déclarer publiquement leur patrimoine. Ils ne peuvent cumuler des fonctions politiques de premier ordre avec une profession risquant de faire apparaître des conflits d'intérêts. De plus, de nouveaux moyens d'enquête ont été accordés aux enquêteurs du fisc pour lutter contre la fraude fiscale.
Richard Ferrand, lors d\'une conférence de presse du mouvement En marche !, le 11 mai 2017.
Richard Ferrand : le parquet de Brest n'ouvre pas d'enquête préliminaire
Le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand lors d\'un meeting de candidats de La République en marche aux élections législatives, le 23 mai 2017 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).
Richard Ferrand : le soutien du Premier ministre
Le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand lors d\'un meeting de candidats de La République en marche aux élections législatives, le 23 mai 2017 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).
Richard Ferrand impliqué dans une affaire de favoritisme ?
Le gouvernement pourrait fiscaliser l\'IRFM, l\'indemnité représentative de frais de mandats.
Moralisation de la vie publique : la "fausse bonne idée" qui pourrait doubler le revenu des députés
François Bayrou, le 11 mai 2017 à Paris.
Une loi pour moraliser un peu plus la vie politique
Le président du MoDem, François Bayrou, prononce un discours sur la moralisation de la vie politique, le 3 avril 2013 à Paris. 
Moralisation de la vie publique : le gouvernement veut aller vite
Mona Sahlin, alors à la tête du Parti social-démocrate, à Stockholm (Suède), le 16 septembre 2010.
Moralisation : le modèle de l'Europe du nord
François Fillon et Pénélope Fillon assistent à une messe à l\'Abbaye de Solesmes (Sarthe), le 29 mai 2010.
Loi de moralisation de la vie politique : la fin des emplois familiaux
Le président du MoDem, François Bayrou, prononce un discours sur la moralisation de la vie politique, le 3 avril 2013 à Paris. 
Moralisation de la vie publique : la réforme est lancée
Le député apparenté PS René Dosière à Paris le 22 mai 2017. 
Moralisation de la vie politique : René Dosière défend "un texte important, fondateur de ce quinquennat"
Un formulaire de la HAVP (Haute Autorité pour la transparence de la vie publique), à remplir par les parlementaires afin de dévoiler leur déclaration d\'intérêts et activités. 
Moralisation de la vie publique : "Une question de légalité et de transparence, mais aussi de position de classe"
François Bayrou, le 24 février 2017 à Orléans (Loiret). 
Moralisation de la vie publique : le gouvernement avance
Les députés, interrogés par France 2 le 9 avril 2013 à l\'Assemblée, ont pour le moins quelques réserves sur la loi en préparation sur la moralisation de la vie publique.
Moralisation de la vie publique : qui est concerné ?
L\'hémicycle au Palais-Bourbon, où siège l\'Assemblée nationale, le 23 mars 2017.
Moralisation de la vie publique : les 12 propositions chocs de René Dosière
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, après la \"photo de famille\" du gouvernement à l\'Elysée, à Paris, le 18 mai 2017. 
Les dossiers sensibles de Macron et de son gouvernement
Le ministre de la Justice, François Bayrou, à Paris, le 18 mai 2017.
Gouvernement : quelles mesures pour la moralisation de la vie politique ?
Emmanuel Macron pose avec son gouvernement à l\'issue du premier Conseil des ministres, à l\'Elysée, jeudi 18 mai 2017. 
Les casseroles du gouvernement
François Bayrou, le 11 mai 2017 à Paris.
Moralisation : le premier chantier du gouvernement
Le Palais de l\'Elysée à Paris, le 14 mai 2017.
Jean-Christophe Picard, président d'Anticor : "24 heures, cela permet de détecter des Thévenoud mais pas des Cahuzac"
Emmanuel Macron, en meeting à Marseille (Bouches-du-Rhône), samedi 1er avril 2017. 
Gouvernement Macron : une exigence de transparence
 La garde republicaine sur les marches de l\'Elysée, le 3 janvier 2014. 
Le gouvernement annoncé après vérification de la moralité des ministres
Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse à Berlin (Allemagne), le 15 mai 2017.
Emmanuel Macron veut moraliser la vie publique, et vite
Florian Philippot, vice-président du Front national.
Les 4 Vérités – Transparence : "Ils auraient dû commencer par le Premier ministre", attaque Philippot
Edouard Philippe, lors de la passation de pouvoirs à Matignon, le 15 mai 2017.
Pourquoi l'annonce du gouvernement d'Edouard Philippe se fait attendre
Martin Hirsch assiste à la cérémonie d\'inauguration de l\'Institut de l\'engagement au centre de Nancy, dans l\'Est de la France, le 10 novembre 2016.
VIDEO. Martin Hirsch : dans la loi sur la moralisation de la vie publique, "n'oubliez pas le secteur de la santé !"
Le ministère de l\'Economie à Paris.
Gouvernement : le profil des potentiels ministres passé au crible
Les députés à l\'Assemblée nationale, lors de la dernière séance de questions au gouvernement de la 14e législature de la Ve République, le 22 février 2017. 
Ce que contiendra la loi de moralisation de la vie publique, premier chantier du nouveau gouvernement
Fillon le Pen
Présidentielle : la moralisation des politiques, un thème prioritaire pour les électeurs
Enquête FN
VIDEO. "Envoyé spécial" : les hommes de l'ombre du Front national
Les onze candidats à l\'élection présidentielle 2017 : François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassalle et Philippe Poutou.
Consultez les déclarations de patrimoine des 11 candidats à l'élection présidentielle

1234567