MoDem

Le Mouvement démocrate – plus connu sous son acronyme MoDem – est un parti centriste, dirigé par François Bayrou. Il est né en 2007, dans les traces de l'UDF. Cette année-là, François Bayrou souhaite capitaliser sur sa troisième place au premier tour de l'élection présidentielle. Mais à l'issue des législatives de 2007, le Mouvement démocrate ne compte finalement que trois députés. En 2012, François Bayrou retente sa chance, dans l'espoir de succéder à Nicolas Sarkozy. C'est la douche froide : loin des 18,57% obtenus en 2007, le candidat du MoDem ne recueille que 9,13% des voix. Au second tour, François Bayrou annonce qu'il votera à titre personnel en faveur de François Hollande contre Nicolas Sarkozy. Un choix qui divise dans les rangs de son parti, et qui dresse la droite contre lui. Candidat aux élections législatives dans les Pyrénées-Atlantiques, François Bayrou est battu et le MoDem ne conserve que deux députés à l'Assemblée nationale. En 2017, le MoDem ne présente pas de candidat à l’élection présidentielle puisque François Bayrou, élu maire de Pau en 2014, décide de soutenir Emmanuel Macron. Lequel est élu président de la République le 7 mai 2017.
Marc Fesneau, secrétaire général du parti, a été élu président du groupe MoDem à l\'Assemblée.
"Je n'aime pas ce système de délation", affirme Marc Fesneau, président du groupe MoDem à l'Assemblée, à propos de Marielle de Sarnez
Yann Wehrling
Assistants parlementaires du MoDem : "Des règlements de compte d'anciens salariés"
Le président du MoDem, François Bayrou, à Paris, le 21 juin 2017.
RECIT FRANCEINFO. François Bayrou, l'échec d'un homme qui n'allait pas au bout de ses victoires
Le député du Loir-et-Cher Marc Fesneau arrive à l\'Assemblée nationale, le 19 juin 2017. 
Le député du Loir-et-Cher Marc Fesneau élu président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale
L\'ancienne ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, à Paris, le 28 octobre 2013.
Marielle de Sarnez ne sera finalement pas candidate à la présidence du groupe MoDem à l'Assemblée nationale
L\'ancienne ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, à Paris, le 28 octobre 2013.
Assistants parlementaires du MoDem : "ces dernières semaines ont été les plus tristes de ma vie politique", décrit de Sarnez
Les trois ministres MoDem du gouvernement Philippe 1 sont soupçonnés d\'avoir employé de manière fictive des salariés du parti au Parlement européen. 
Soupçons d'emplois fictifs au MoDem : les huit cas qui posent question
Les trois ministres MoDem du gouvernement Philippe 1 sont soupçonnés d\'avoir employé de manière fictive des salariés du parti au Parlement européen. 
Soupçons d'emplois fictifs au MoDem : les huit cas qui posent question
L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).
Affaires au MoDem : la défense de François Bayrou mise à mal
L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).
Les Informés. "On en a beaucoup fait sur les assistants parlementaires du FN, hors le problème est exactement le même" avec ceux du MoDem
L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).
MoDem : nouveau témoin sur les soupçons d'emplois fictifs
Les assistants \"locaux\" évoqués par l\'ancien assistant parlementaire auraient travaillé au siège de l\'UDF, puis du MoDem, à sa création en 2007.
Emplois fictifs présumés au MoDem : "François Bayrou ment", accuse un ancien assistant parlementaire
Les assistants \"locaux\" évoqués par l\'ancien assistant parlementaire auraient travaillé au siège de l\'UDF, puis du MoDem, à sa création en 2007.
Affaires au MoDem : François Bayrou se défend
Charles de Courson.
Assistants parlementaires du MoDem : "On ne découvre rien du tout, d'autres formations sont concernées", assure Charles de Courson
François Bayrou lors de la cérémonie de passation de pouvoirs à Paris, le 22 juin 2017.
Assistants parlementaires : le MoDem a "recasé" des salariés à Bruxelles, reconnaît François Bayrou
François Bayrou.
INFO FRANCEINFO. Un ancien assistant parlementaire MoDem : "François Bayrou ment"
Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez (de gauche à droite) ont quitté le gouvernement.
Remaniement : 8 Français sur 10 approuvent les démissions des ministres Bayrou, Sarnez et Goulard
François Bayrou lors d\'une conférence de presse, à Paris, le 21 juin 2017.
François Bayrou s'en va pour ne pas gêner le gouvernement
Le logo du MoDem, le 4 décembre 2004.
Assistants d'eurodéputés du MoDem : l'ex-salarié à l'origine du signalement à la justice entendu comme témoin
Le président du MoDem, François Bayrou, le 21 juin 2017, à Paris. 
Ces six moments où François Bayrou s'est révélé imprévisible
Sylvie Goulard, François Bayrou, Marielle de Sarnez et Richard Ferrand ne feront pas partie du deuxième gouvernement Philippe. 
Politique : le souci d'exemplarité du nouveau gouvernement
Remaniement : entrée au gouvernement de la sénatrice MoDem Jacqueline Gourault
François Bayrou explique à la presse son retrait du poste de ministre de la Justice au siège de son parti le MoDem à Paris, le 21 juin 2017
François Bayrou a quitté le gouvernement pour le protéger
Sylvie Goulard, François Bayrou, Marielle de Sarnez et Richard Ferrand ne feront pas partie du deuxième gouvernement Philippe. 
VIDEO. Bayrou, Ferrand, De Sarnez, Goulard : ils ont déjà quitté le gouvernement
 Francois Bayrou et Marielle de Sarnez, le 15 novembre 2015. (Photo d\'illustration)
Démission au gouvernement : la classe politique divisée sur les cas de François Bayrou et de Marielle de Sarnez
Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez (de gauche à droite) ont quitté le gouvernement.
Comment expliquer la démission de tous les ministres MoDem ?
Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, à Paris, le 24 mai 2017.
Affaire des assistants parlementaires du MoDem : "Libération" pointe trois nouveaux cas
L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).
François Bayrou : l'échec d'une ambition
Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez (de gauche à droite) ont quitté le gouvernement.
Gouvernement : les ministres MoDem démissionnent

1234