FRANCEINFO

Législatives : "Le résultat nous incite à aborder cette mandature avec humilité", estime Stanislas Guerini, nouveau député LREM de Paris

Stanislas Guerini, élu député dimanche dans la troisième circonscription de Paris sous les couleurs de la La République en marche, a estimé lundi 19 juin que l'ampleur plus limitée que prévue de la vague macroniste au terme du second tour des législatives et l'abstention record enregistée lors de ce scrutin devaient conduire ses collègues et lui à "aborder cette mandature avec humilité et avec responsabilité".

"Un message envoyé" à LREM sur la posture à adopter

"On n'a jamais pris les résultats, y compris ceux de la présidentielle, comme un blanc-seing, a affirmé le jeune député de 34 ans. Donc ça doit nous conduire à aborder cette mandature avec humilité et avec responsabilité, c'est évident." Il s'agirait, selon Stanislas Guerini, d'un message envoyé sur "la posture" qui devra être celle de La République en marche à l'Assemblée nationale. "On a une grande responsabilité à travailler en respectant l'opposition et en essayant de trouver du consensus."

"Il faut aller vite"

Le nouvel élu a en revanche estimé qu'il ne s'agissait pas d'un "appel à aller moins vite ou aller moins fort" et que le parti d'Emmanuel Macron avait "présenté les choses" pendant la campagne présidentielle. "Je crois au contraire qu'il faut aller vite, surtout quand on a présenté les choses pendant la campagne présidentielle. C'est le cas sur la réforme du travail par exemple", a encore ajouté Stanislas Guerini, alors que le projet d'Emmanuel Macron sur ce sujet est toujours entouré d'un flou important. "Il faut aller vite sur ce sujet car les résultats prendront un peu de temps, et si nous n'attaquons pas rapidement ce sujet en début de quinquennat, nous décevrons."

plus