Voir la vidéo
FRANCE 2

Assemblée nationale : François Ruffin sera payé au Smic

"Je n’avais pas envie qu'on me claque au nez : 'de toute façon, vous faites ça pour le pognon'. Il fallait qu'immédiatement j'envoie un signe comme quoi ce n’était pas du tout pour l'argent que je faisais ça", explique François Ruffin, député LFI de Somme, qui a décidé de n'être payé qu'au Smic. C'était un slogan de campagne qui crée aujourd'hui l'embarras parmi d'autres élus de son parti même. "Il ne vivra pas avec le Smic, François Ruffin. Il a d'autres sources de revenus", a attaqué Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis. Il fait ici référence à l'argent (près d'un million d'euros avant impôt) que le député aurait gagné avec son documentaire césarisé Merci patron !.

Une mesure démagogique ?

Brigitte Bourguignon, député LREM du Pas-de-Calais, juge, elle, qu'il s'agit d'une mesure démagogique. Elle ne voudrait pas "d'une société française dans laquelle seuls les nantis pourraient prétendre à des postes nationaux et des postes de députés. Parce que c'est un peu ça l'idée...", grince-t-elle. Toutefois, François Ruffin se défend contre ces accusations : "J'ai dit ce que je ferai pour moi-même, je n’ai absolument pas dit qu'il fallait que les autres députés le fassent !"

plus