BFMTV

VIDEO. "Où est l'opposition ?", s'indigne Jean-Luc Mélenchon

"Où est l'opposition ?", s'est exclamé Jean-Luc Mélenchon, mercredi 5 juillet sur BFMTV. Le député de La France insoumise des Bouches-du-Rhône a ensuite précisé sa pensée : "Qu'est-ce que c'est que cette opposition ? Les Républicains ?" D'abord, "le président Christian Jacob remue bras et jambes pour dire, c'est nous l'opposition, c'est une horreur, on m'a volé mon siège de questeur." "Bon, poursuit l'ex-candidat à la présidentielle de La France insoumise, personne ne connaît ce siège de questeur [personne chargée de gérer le budget de l'Assemblée], mais peu importe.

Les socialistes ne sont "même plus l'ombre d'eux-mêmes"

"Et puis, au moment du vote", enchaîne Jean-Luc Mélenchon, Christian Jacob "fait un discours méchant comme une gale. Il tape, il tape, il tape Monsieur le Premier ministre, et puis à la fin, tchouff ! Les trois-quarts du groupe s'abstient, dont lui. Alors qu'est-ce que c'est qu'une opposition qui s'abstient au moment où on vote la confiance ?"  Le chef du gouvernement, Edouard Philippe, a obtenu mardi une large confiance de l'Assemblée nationale, avec 370 voix pour, 67 contre et 129 abstentions.

"Et puis alors, les socialistes, si vous aviez vu ça !, continue l'ancien ministre PS de Lionel Jospin. Même plus l'ombre d'eux-mêmes ! Le président du groupe fait un discours dont la figure rhétorique, vous savez la façon d'organiser le discours, c'était : 'Vous voulez faire ceci ? Nous aussi.' Le refrain du PS, c'était : 'Le gouvernement veut faire quelque chose, nous aussi.' Ils s'abstiennent. Ils restent cinq à voter contre, avec nous et les communistes. Voilà, c'est du jamais-vu ! Où est l'opposition ?", interroge, une fois de plus, celui qui entend se poser en principal adversaire du gouvernement d'Emmanuel Macron.