Le premier conseil des ministres présidé par Emmanuel Macron a eu lieu le 18 mai 2017, à Paris.
Le premier conseil des ministres présidé par Emmanuel Macron a eu lieu le 18 mai 2017, à Paris. (PHILIPPE WOJAZER / POOL)

Gouvernement Edouard Philippe : les deux tiers des Français se disent "satisfaits" de sa composition, selon un sondage

L'accueil réservé à la nouvelle équipe gouvernementale est positif. Les Français se disent à 66% "satisfaits" de la composition du gouvernement d'Edouard Philippe, selon un sondage Odoxa, réalisé pour franceinfo, dévoilé vendredi 19 mai. Cet avis est majoritairement partagé chez les sympathisants de droite (70%) comme chez ceux de gauche (58%). Le plébiscite est quasi unanime du côté des sympathisants de La République en marche (95%).

La nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre est jugée positivement par 7 Français sur 10. Sans surprise, la nouvelle a conquis les sympathisants de droite qui approuvent cette décision à 75%.

Une recomposition politique

Deux tiers des Français (66%) interprètent ce choix comme le "signal d'une recomposition politique". Pour le tiers restant, il s'agit en revanche d'une stratégie "en vue d'affaiblir la droite".

Edouard Philippe n'est pas le seul à récolter les bons suffrages. Trois sondés sur quatre se disent "plutôt satisfaits" de la nomination de Nicolas Hulot, avec notamment 89% de satisfaction auprès des sympathisants de La République en marche et 61% auprès de ceux du FN.

François Bayrou sur la dernière marche

François Bayrou, nouveau garde des Sceaux, est le ministre qui recueille le moins de satisfaction (48%). Le maire de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques est largement rejeté par la droite (29%) et le FN (30%).

À gauche, les sympathisants émettent quant à eux des réserves sur les nominations des ex-Républicains Bruno Le Maire (39%) et Gérald Darmanin (44%), contre 66% et 67% respectivement à droite.

Ce sondage Odaxa pour franceinfo a été réalisé sur un échantillon de 1 001 personnes (233 sympathisants de gauche, 142 En marche !, 147 de droite et 161 du FN) sur Internet, entre le 17 et le 18 mai 2017.