Voir la vidéo
FRANCE 2

Couac entre Philippe et Bayrou : le leader du MoDem "n'apprécie pas d'être traité comme un [simple] ministre"

"Avec moi, pas de couac, pas de discorde", déclarait Emmanuel Macron. C'était avant qu'Édouard Philippe ne recadre sèchement François Bayrou après son coup de file à des journalistes. Comment a réagi l'entourage du président ? "Vous connaissez la règle, depuis qu'Emmanuel Macron est président, ici, à l'Élysée, on ne fait pas de commentaire officiel sur les rebondissements de la vie politique", rapporte Jeff Wittenberg, en direct de l'Élysée.

Un statut particulier ?

"En revanche, on peut lire entre les lignes. Et ce que nous a expliqué l'entourage du chef de l'État cet après-midi, c'est que le Premier ministre a carte blanche pour gouverner et que donc, lorsqu'il recadre François Bayrou, il le fait naturellement avec l'aval du président de la République", poursuit le journaliste de France 2. Et de constater : "En fait, François Bayrou n'apprécie pas en la circonstance d'être simplement traité comme un ministre, ce qu'il est, alors qu'il considère être un partenaire politique qui a contribué à la victoire de monsieur Macron et que donc, à ce titre, il a un statut particulier."