Voir la vidéo
France 2

Législatives : le nouveau visage de l'Assemblée nationale

Jeune femme issue du privé, à 26 ans, Marie Lebec, élue de La République en marche, rassemble les trois changements majeurs apportés par le scrutin de dimanche. Avec près de 40% des sièges contre 27 en 2012, les femmes battent un record. Elles seront 223 au Palais Bourbon.

L'autre enseignement de cette élection, c'est le rajeunissement des députés. L'Assemblée perd plus de cinq ans de moyenne d'âge. Son benjamin prend les traits de Ludovic Pajot, élu Front national de 23 ans.

Abstention record

La palme de la jeunesse revient à la France insoumise. Ses députés ont en moyenne 43 ans. Dernier changement sociologique : le nombre de cadres issus du privé dépasse désormais celui du public. Les premiers occuperont 59% des bancs de l'Assemblée nationale. Par ailleurs, l'abstention s'est élevée à 57% lors de ce second tour. Du jamais-vu sous la Ve République.