Assistants FN au Parlement européen

Une perquisition a lieu le 20 février 2017 au siège du Front national à Nanterre (Hauts-de-Seine), a annoncé le parti dans un communiqué. Cette perquisition s'inscrit dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de salaires indûment versés à des assistants parlementaires d'élus du FN au Parlement européen. Une information judiciaire a été ouverte le 15 décembre 2016 pour abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux et travail dissimulé.

D'après le rapport de l'Office européen de lutte antifraude (Olaf), Marine Le Pen a ainsi admis avoir salarié fictivement son garde du corps Thierry Légier, employé comme assistant parlementaire d'octobre à décembre 2011, mais la patronne du FN a par la suite démenti avoir tenu de tels propos. C'est "un mensonge éhonté", dénonce-t-elle : "Je n'ai jamais reconnu quoi que ce soit devant des enquêteurs, d'ailleurs que je n'ai jamais vus."

Marine Le Pen au Parlement européen, à Strasbourg, le 17 janvier 2016.
Affaire des assistants FN : un préjudice potentiel de près de 5 millions d'euros, selon le Parlement européen
Marine Le Pen, au Parlement européen, à Strasbourg, le 26 octobre 2016.
Assistants parlementaires du FN : un tableau "compromettant" et un e-mail au cœur de l'enquête
Marine Le Pen au Parlement européen, à Strasbourg, le 5 avril 2017.
Marine Le Pen : la justice française demande la levée de son immunité au Parlement européen
Marine Le Pen, candidate du FN à l’élection présidentielle.
VIDEO. Marine Le Pen réagit à la demande de levée de son immunité : "C'est normal, c'est la procédure classique, je ne suis pas étonnée"
Marine Le Pen au Parlement européen, à Strasbourg, le 5 avril 2017.
Front national : les juges ont demandé la levée de l'immunité de Marine Le Pen au Parlement européen
Marine Le Pen au Parlement européen, à Strasbourg, le 5 avril 2017.
Soupçons d'emploi fictif au Parlement européen : le tribunal de l'Union rejete la demande en référé de Marine Le Pen
L\'ombre de Marine Le Pen, sur le logo du Front national, lors d\'un meeting du parti, le 29 novembre 2014, à Lyon (Rhône). 
Une enquête ouverte pour "violation du secret professionnel" après la saisie de documents policiers au siège du FN
Marine Le Pen, invitée de l\'émission \"L\'Entretien politique\" sur France 2, mardi 28 mars.
VIDEO. "Les Français sont lassés" : interrogée sur les affaires, Marine Le Pen s'emporte sur France 2
Fillon le Pen
Affaire Bruno Le Roux : François Fillon et Marine Le Pen gênés
Marine Le Pen, à Deols, dans le centre de la France, en mars 2017.
Soupçons d'emplois fictifs au FN : Marine Le Pen refuse de rembourser 41 500 euros
Marine Le Pen lors d\'un meeting à Mirande (Gers), jeudi 9 mars 2017. 
Emplois fictifs : nouvelle mise en examen au FN
Le FN et ses assistants parlementaires
VIDEO. Assistants parlementaires : comment se passent les embauches au FN
Au Parlement européen : \"Le port visible du badge d\'accès est obligatoire\"
VIDEO. Peut-on entrer au Parlement européen sans badger ? "Complément d'enquête" a fait le test
Gaël Nofri, assistant parlementaire FN  à son insu ?
VIDEO. FN : un faux contrat d'assistant parlementaire à la signature falsifiée ?
Une session plénière du parlement européen, le 1er mars 2017 à Bruxelles (Belgique).
Soupçons d'emplois fictifs : un nouvel assistant parlementaire d'une eurodéputée FN mis en examen pour "recel d'abus de confiance"
Il est notamment reproché à Marine Le Pen d\'avoir salarié sa cheffe de cabinet en tant qu\'assistante parlementaire.
Affaire des assistants parlementaires FN : pourquoi Marine Le Pen refuse-t-elle de se rendre à la convocation des juges ?
FN parlement européen
VIDEO. "Complément d'enquête". FN : très chers assistants
La candidate du Front National refuse de se rendre à la convaction des juges en vue d\'une mise en examen.
Soupçons d'emplois fictifs au FN : un nouveau cas ajouté au dossier
Marine Le Pen visite le Salon de l\'agriculture, le 28 février 2017 à Paris.
Justice : Marine Le Pen s’abrite derrière son immunité parlementaire
Marine Le Pen visite le Salon de l\'agriculture, le 28 février 2017 à Paris.
Protégée par son immunité parlementaire, Marine Le Pen décline un rendez-vous judiciaire
Marine Le Pen visite le Salon de l\'agriculture, le 28 février 2017 à Paris.
Emplois fictifs : Marine Le Pen refuse la convocation des juges
Marine Le Pen, candidate du Front national à l\'Elysée, présente sa politique économique pendant une conférence de presse à Paris, le 2 mars 2017.
Marine Le Pen : elle refuse la convocation chez les juges
Marine Le Pen, candidate du Front national à l\'Elysée, présente sa politique économique pendant une conférence de presse à Paris, le 2 mars 2017.
Soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires du FN : Marine Le Pen convoquée en vue d'une possible mise en examen
Alain Juppé rencontre François Fillon au QG de campagne en fin d’après-midi mercredi.
Présidentielle : Fillon et Le Pen attaquent le gouvernement
La candidate Front national à la présidentielle, Marine Le Pen, s\'exprime lors d\'un meeting à Pierrelatte (Drôme), le 24 février 2017.
Présidentielle : la justice au coeur des attaques
Gaël Nofri devant le siège du FN à Nice, le 26 novembre 2012, à une période où il affirme avoir été réménuéré par l\'entreprise privée de l\'expert-comptable du FN, alors qu\'il travaillait pour le parti.
Un ancien conseiller de Marine Le Pen affirme avoir bénéficié d'un emploi fictif
Jean-Jacques Urvoas, lors d\'une conférence de presse au ministère de la Justice, à Paris, le 23 février 2017. 
Pour Urvoas, "rien ne justifierait" une pause des enquêtes sur des candidats durant la campagne
La candidate du Front national à la présidentielle Marine Le Pen, prononce un discours lors d\'un meeting tenu à Clairvaux-les-Lacs (Jura), le 17 février 2017.
Emplois fictifs : Marine Le Pen refuse d'être entendue
La présidente du Front national, Marine Le Pen, le 26 octobre 2016 au Parlement européen, à Strasbourg.
Affaire des assistants FN au Parlement européen : trois questions sur l'immunité parlementaire de Marine Le Pen
La présidente du Front national Marine Le Pen à Paris, le 11 octobre 2016.
Assistants parlementaires : "Marine Le Pen considère que la justice est instrumentalisée"

12