Hollande en Chine

La visite officielle de deux jours de François Hollande en Chine, en avril 2013, a abordé deux enjeux primordiaux : la diplomatie et l'économie. Mettant au second plan les désaccords en ce qui concerne des sujets sensibles tels que les droits de l'homme ou l'écologie, la venue du président de la République était l'occasion de conforter la relation politique entre la France et la Chine. L'autre objectif était de consolider et de développer les échanges commerciaux entre les deux puissances mondiales.
Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères en Chine en compagnie de son homologue chinois Wang Yi, le 31 Octobre 2016.
Le brief éco. Quand Jean-Marc Ayrault fait les yeux doux à la Chine
Climat : Hollande a rempli son contrat en Chine
Arrivée de François Hollande en Chine, premier pollueur de la planète
Climat : vers un accord historique à la COP 21 ?
Climat : accord important de François Hollande en Chine
Climat : un accord inédit "mais pas encore historique"
Des immeubles résidentiels sont pris dans les épais nuages provoqués par la pollution de l'air, le 16 février 2015, à Wuhan, en Chine. 
COP21 : la Chine plus gros pollueur du monde
François Hollande s'adresse au président chinois, Xi Jinping, lors d'une réunion au Palais du peuple, à Pékin (Chine), le 25 avril 2013. 
La Chine signe un accord d'intention d'achat de 60 Airbus
François Hollande en visite à Pékin (Chine), le 25 avril 2013, avec son homologue chinois Xi Jinping.
VIDEO. Hollande en Chine avec deux priorités : l'économie et la diplomatie
Le président chinois Xi Jinping et François Hollande, le 25 avril 2013 à Pékin (Chine).
Hollande en Chine: le président sera-t-il aussi critique que le candidat ?
François Hollande, lors de son arrivée à l'aéroport de Pékin (Chine), le 25 avril 2013.
Economie et diplomatie, les deux enjeux chinois de Hollande
François Hollande est arrivé à Pékin (Chine) pour une visite officielle de deux jours, le 25 avril 2013.
VIDEO. Hollande en Chine : "Il ne faut pas s'attendre à des merveilles"