FRANCEINFO

VIDEO. "Notre ennemi a un nom : l'islamisme radical", affirme François Fillon

"Ce combat pour la liberté et la sécurité des Français sera le mien et doit être la priorité du prochain quinquennat", a déclaré François Fillon lors d'une allocution depuis son QG de campagne, à Paris, vendredi 21 avril.

>> Attentat sur les Champs-Elysées : suivez notre direct

"Il faut changer d'échelle, nous réarmer sur les voies sécuritaires, militaires et diplomatiques", a-t-il précisé, au lendemain de l'attentat sur les Champs-Elysées"Il faut apprendre à re-aimer la nation (...). Notre ennemi à un nom : l'islamisme radical, il a un visage, celui de la haine, il n'a qu'une obsession, la terreur. Notre réponse doit être globale et totale. C'est eux ou nous."

Maintien de l'état d'urgence

Le candidat Les Républicains à la présidentielle a précisé qu'il maintiendrait l'état d'urgence s'il était élu. La veille, lors de l'émission "15 minutes pour convaincre", sur France 2, l'ancien Premier ministre a annoncé qu'il mettrait fin à sa campagne électorale. "Dans le contexte que nous vivons, il n'y a pas lieu de poursuivre" la campagne électorale, "parce que nous devons d'abord manifester notre solidarité avec les policiers".

plus