Voir la vidéo
FRANCE 2

Gouvernement : une évaluation pour les ministres

22 ministres sur le grill, condamnés à réussir avec dans le rôle du juge, Édouard Philippe. Dans une circulaire, le Premier ministre définit la méthode. Chaque ministre aura une feuille de route et un tête-à-tête avec lui, dans son bureau. "Je ferai tous les six mois le point avec vous sur la mise en oeuvre de ce programme", écrit-il. L'équivalent d'un entretien d'évaluation selon trois critères à respecter : exemplarité, efficacité, collégialité.

Exclusion en cas de raté

En cas de raté la sanction pourrait être l'exclusion, c'est en tout cas ce que promettait Emmanuel Macron durant sa campagne. Dans l'immédiat, chaque ministre établit sa feuille de route dans le plus grand secret. Exemple : une loi antiterroriste pour Gérard Collomb, mener les réformes institutionnelles pour François Bayrou. Toutes ces priorités seront rendues publiques par le Premier ministre le 4 juillet lorsqu'il prononcera son discours de politique générale.