Brigitte Macron

L'Elysée a publié sur son site, le 21 août 2017, la "charte de transparence relative au statut du conjoint de Chef de l'Etat", qui précise le rôle, les thèmes d'actions et les moyens attribués à Brigitte Macron, ancienne professeure de français et épouse d'Emmanuel Macron. "Il ne s'agit pas d'un statut juridique mais d'un engagement, qui ne vaut que pour Brigitte Macron et pour la durée du mandat d'Emmanuel Macron, et qui ne sera pas contraignant pour ses successeurs ni leurs conjoints", a précisé à l'AFP l'entourage de Brigitte Macron.

C'est la première fois dans l'histoire de la Ve République qu'un texte établit noir sur blanc le rôle et les moyens du conjoint présidentiel, jusqu'ici informels et souvent opaques. Ce texte a été établi "par la présidence, avec l'aval de Brigitte et Emmanuel Macron", ajoute la même source.

Dans une interview accordée à Elle et publiée le 17 août 2017, Brigitte Macron explique détester l'expression de "Première dame" : elle ne se sent "ni première, ni dernière, ni dame" et dit vouloir rester "ancrée dans la réalité". "C'est très clair dans mon esprit, les Français ont élu Emmanuel, ils ne m'ont pas élue moi, même s'ils savaient que nous formions un couple", tranche-t-elle dans cet entretien
plus
plus