Scission chez EELV

Deux leaders d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) ont claqué fin août la porte de leur parti. François de Rugy, coprésident du groupe EELV à l'Assemblée nationale, a été le premier à partir, accusant son mouvement de "dérive gauchiste", suivi le lendemain par Jean-vincent Placé, patron des Sénateurs EELV. Deux départs qui aggravent la crise qui touche un mouvement écologiste profondément divisé sur la participation au gouvernement et l'alliance avec le Front de gauche aux régionales.

A trois mois des régionales et à 18 mois de la présidentielle, François de Rugy dit vouloir "fédérer les écologistes réformistes" d'EELV ou d'ailleurs.

Cécile Duflot, députée EELV de Paris.
Le brief politique. Cécile Duflot veut réunir dans un mouvement écologistes, socialistes et communistes
Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy
Être écologiste dans la primaire de la gauche
Karima Delli, Cécile Duflot, Yannick Jadot et Michèle Rivasi, les quatre candidats à la primaire écologiste.
La primaire d'Europe Ecologie-Les Verts est-elle vraiment la "primaire de l'amour" ?
Jean-Vincent Placé durant les questions au gouvernement, le 15 juin 2016, à l\'Assemblée nationale, à Paris.
VIDEO. Jean-Vincent Placé pense que, comme Nicolas Hulot, certains devraient renoncer à se présenter à la présidentielle
La secrétaire nationale d\'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, adresse ses vœux à la presse, le 8 janvier 2016, à Paris.
Nommée ministre, Emmanuelle Cosse quitte Europe Ecologie-Les Verts
Cécile Duflot, alors ministre du Logement, à Cergy-Pontoise (Val-d\'Oise) le 24 janvier 2014.
Cécile Duflot, une "générale" écologiste bientôt privée de troupes ?
La députée Barbara Pompili, entourée de Jean-Vincent Placé et François de Rugy, participe à une conférence de presse à l\'Assemblée nationale, le 4 avril 2015.
La députée Barbara Pompili quitte à son tour Europe Ecologie-Les Verts
Le député François de Rugy et le sénateur Jean-Vincent Placé, le 4 avril 2015, à Paris.
EELV réclame plus de 11 000 euros à Placé et Rugy
Le député François de Rugy donne une conférence de presse le 27 août 2015 à Paris pour annoncer son départ d\'EELV.
Le nouveau parti de François de Rugy baptisé "écologistes !"
Barbara Pompili, à l\'Assemblée nationale, le 8 avril 2015.
VIDEO. Barbara Pompili se pose "beaucoup de questions" après le départ de Rugy et de Placé
Le député François de Rugy et le sénateur Jean-Vincent Placé, le 4 avril 2015, à Paris. 
Après avoir quitté EELV, Placé et de Rugy vont créer un nouveau parti
La permanence vandalisée du député écologiste François de Rugy, à Nantes (Loire-Atlantique), le 30 août 2015.
La permanence du député écologiste François de Rugy vandalisée à Nantes
Claude Bartolone face à la presse lors de l\'université d\'été du Parti socialiste à La Rochelle (Charente-Maritime), le 28 août 2015.
L'ampleur du remaniement ministériel dépendra de la crise chez les Verts, selon Claude Bartolone
Gabriel Cohn-Bendit aux côtés de son frère cadet Daniel, le 21 novembre 2009, à Paris.
Gabriel Cohn-Bendit : "Pour moi, Europe Ecologie-Les Verts n'a plus d'avenir"
De gauche à droite : le député François-Michel Lambert, le sénateur Jean-Vincent Placé, la députée Barbara Pompili et le député François de Rugy, à Paris, le 4 avril 2015. 
De Rugy, Placé, Lambert : ces écologistes coincés entre EELV et le PS
Le sénateur de l\'Essonne EELV Jean-Vincent Placé à La Rochelle (Charente-Maritime), le 27 août 2015. 
Après François de Rugy, Jean-Vincent Placé quitte à son tour Europe Ecologie-Les Verts
François de Rugy, samedi 4 avril 2015 à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Pour François De Rugy, "EELV est arrivé au bout d'un cycle"