Un manifestant lance un cocktail Molotov sur les policiers anti-émeute, le 20 avril 2017, à Caracas (Venezuela).
Un manifestant lance un cocktail Molotov sur les policiers anti-émeute, le 20 avril 2017, à Caracas (Venezuela). (CHRISTIAN VERON / X01876)

Venezuela : un nouveau mort par balle lors d'une manifestation contre le président Maduro

Le décompte macabre continue au Venezuela. Un homme a été tué par balle dans la nuit de jeudi à vendredi 21 avril à Caracas, la capitale, lors des manifestations contre le président Nicolas Maduro, a annoncé le maire du quartier de Sucre, où le drame a eu lieu.

En pleine crise économique, le Venezuela est aussi plongé dans une crise politique depuis le 1er avril. L'opposition réclame en effet le départ anticipé du chef de l'Etat. Et les manifestants qu'elle organise tournent régulièrement à l'affrontement avec les forces de l'ordre, qui échangent tirs de gaz lacrymogènes et jets de pierre.

Une répression violente

En trois semaines, ces violences ont fait neuf morts. Par ailleurs, des dizaines de personnes ont été blessées et environ 600 ont été arrêtées, selon l'ONG Foro Penal. Dans ce contexte, l'Union européenne a condamné des violences "très regrettables" et a appelé à une "désescalade" tandis qu'Amnesty International s'est alarmée de la "répression" violente par le pouvoir vénézuélien.