Un avion de la compagnie Air France, à l\'aéroport Simon Bolivar de Maiqueta, à Caracas (Venezuela), le 8 janvier 2017.
Un avion de la compagnie Air France, à l'aéroport Simon Bolivar de Maiqueta, à Caracas (Venezuela), le 8 janvier 2017. (THIERRY MONASSE / DPA / AFP)

Venezuela : deux journalistes français, détenus pendant 10 jours, libérés et en route pour la France

Deux journalistes français de l'agence Capa, détenus depuis le 11 avril au Venezuela, ont été libérés jeudi 20 avril et ont pris un vol pour Paris, annonce le syndicat de la presse vénézuélienne. "Les journalistes français Sebastian Perez et Didier Barral ont été libérés", a déclaré sur son compte Twitter le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP). Sebastian Perez et Didier Barral ont quitté le Venezuela à bord d'un vol d'Air France qui a décollé jeudi à 16h30, heure locale.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault s'est réjoui, vendredi dans un communiqué, de la libération des deux journalistes. "Les autorités françaises étaient pleinement mobilisées pour obtenir leur libération. Je suis personnellement intervenu auprès de mon homologue Delcy Rodriguez que je remercie de sa contribution à ce dénouement", a précisé le ministre des Affaires étrangères avant de renouveler "tout [son] soutien aux journalistes qui, partout dans le monde, font vivre la liberté de la presse".

Les journalistes avaient été arrêtés le 11 avril à l'aéroport international Simon Bolivar de Maiquetia alors qu'ils attendaient un vol pour rentrer à Paris. Les autorités vénézuéliennes n'avaient pas rendu publiques les raisons de leur arrestation. L'ONG Espacio Publico avait dénoncé leur détention comme "une restriction à la liberté de la presse de la part de l'Etat vénézuélien", qui fait face, depuis plusieurs mois, à une opposition croissante.