Voir la vidéo
FRANCE 2

Corée du Nord / Etats-Unis : le bras de fer se poursuit

Et si la visite de Mike Pence à la frontière entre les deux Corée était celle de la dernière chance ? Attaquer la Corée du Nord par la force est désormais envisageable pour les États-Unis. Le vice-président a passé plusieurs heures dans la zone démilitarisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Ses propos se veulent menaçants : "L’ère de la patience est terminée. Ces deux dernières semaines, le monde a été témoin de la force de notre président. La Corée du Nord ferait mieux de ne pas tester sa détermination".

Nouveau test de missile coréen

Mais rien ne calme Kim Jung-un. L’ambassadeur de la Corée du Nord à l’ONU a déclaré ce lundi 17 avril, être prêt à toute forme de guerre, tandis que vendredi un ministre a promis de réduire en cendres les positions américaines. Le dictateur nord-coréen a fait procéder à un nouveau test de missile.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus