Fusillade au Texas

Deux hommes ont ouvert le feu, dimanche 3 mai 2015, à Garland dans la grande banlieue de Dallas, où se déroulait un concours de caricatures de Mahomet organisé par l'association American Freedom Defense Initiative, considérée comme islamophobe.

Un policier a abattu avec son seul pistolet de service les deux hommes lourdement armés qui tentaient d'attaquer le rassemblement. Un garde de sécurité a été légèrement blessé.

L'attaque a été revendiquée mardi 5 mai par les jihadistes de l'Etat islamique. Les deux auteurs présumés de la fusillade étaient Elton Simpson, 31 ans, et Nadir Soofi, 34 ans, qui partageaient d'après le Los Angeles Times un appartement à Phoenix, dans l'Arizona (sud-ouest). L'un des deux avait fait l'objet d'une enquête du FBI pour avoir exprimé l'intention de faire le jihad.

Des policiers de Dallas se tiennent en ligne, près du lieu de la fusillade qui a coûté la vie à 5 policiers, le 8 juillet 2016.
Dallas : la crainte d'une fracture raciale
Des policiers se protègent après avoir été visés par des tirs en marge d'un rassemblement contre la violence policière à Dallas (Texas, Etats-Unis), le 7 juillet 2016.
Fusillade à Dallas : un tireur isolé
Deux hommes sont morts dans une fusillade, près d'un concours de caricatures de Mahomet à Garland, au Texas (Etats-Unis), le 3 mai 2015.
VIDEO. Texas : des jihadistes présumés attaquent une association anti-islam
Un policier inspecte les lieux de la fusillade, le 3 mai 2015, à Garland (Etats-Unis).
L'Etat islamique revendique sur sa radio la fusillade du Texas